Engagement historique : la Commission européenne souhaite interdire les cages dans l’élevage des animaux dans toute l’UE



Dans une décision historique, la Commission européenne s’est engagée à supprimer progressivement les cages dans les élevages d’animaux dans toute l’UE. Les cages pour les poules, les mères porcines, les veaux, les lapins, les canards, les oies et les autres animaux d’élevage seront progressivement supprimées au plus tard en 2027.

“C’est l’un de ces moments de l’histoire où le vent tourne”.

Sous l’impulsion de l’initiative citoyenne européenne Mettons fin à l’âge de la cage, soutenue par le groupe Compassion in World Farming, plus de 1,4 million de citoyens de tous les États membres de l’UE ont signé la pétition, exerçant ainsi une pression insurmontable en faveur du changement. Il s’agit de la première initiative réussie permettant de faire entendre la voix des 300 millions d’animaux d’élevage de l’UE qui passent leur vie dans des cages, des enclos ou des stalles où il leur est difficile, voire impossible, d’adopter des comportements naturels basiques, ou même de se retourner.

Compassion in World Farming
© Compassion in World Farming

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse par la commissaire européenne à la santé, Stella Kyriakides, et la vice-présidente de la Commission, Věra Jourová. La Commission évaluera les détails de l’interdiction d’ici la fin de l’année prochaine, dans le but de réviser la législation d’ici la fin de 2023. Le Dr Jane Goodall, marraine de Compassion in World Farming, a participé à la campagne et a récemment appelé la Commission européenne à réformer sa politique de promotion des produits agricoles de l’UE, afin d’apporter un soutien et des incitations équitables aux régimes alimentaires végétaliens.

“Le jour tant attendu est enfin arrivé ! Aujourd’hui, la Commission européenne a fait un grand pas pour les animaux, pour ceux qui sont enfermés dans des cages comme des prisonniers innocents qui n’ont commis aucun crime. Les citoyens ont exigé un changement et la Commission a entendu le message haut et fort, en prenant un engagement sans équivoque et visionnaire en faveur de l’élimination progressive des cages. C’est l’un de ces moments de l’histoire où le vent tourne.”

“Le mouvement de défense des animaux a réussi à faire trembler la cage et à planter les graines d’une nouvelle ère. À partir d’aujourd’hui, un nouveau voyage commence. Nous resterons concentrés sur les institutions européennes jusqu’à ce qu’elles concrétisent cette ambition et nous serons vigilants pour empêcher les intérêts particuliers de l’édulcorer”, a commenté Olga Kikou, directrice de Compassion in World Farming UE et l’une des citoyennes à la tête de l’initiative citoyenne européenne “End the Cage Age (Mettons fin à l’âge de la cage)”.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide