La Commission européenne approuve l’initiative citoyenne européenne “End The Slaughter Age” visant à transférer les subventions de l’agriculture animale à celle des protéines alternatives



La Commission européenne a approuvé une initiative citoyenne européenne (ICE) intitulée “End the Slaughter Age” (Sortir de l’ère de l’abattage). Si elle est adoptée, les subventions actuellement accordées à l’industrie de l’élevage iraient plutôt aux protéines alternatives.

“Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour faire quelque chose”.

Ainsi, les entreprises d’agriculture végétale et cellulaire bénéficieraient d’allégements fiscaux et de subventions qui pourraient contribuer à rendre les protéines alternatives moins chères que la viande conventionnelle. Pour réussir, l’initiative devra recueillir un million de signatures au cours de l’année prochaine.

Près de 5 000 citoyens européens l’ont déjà signé au cours des premiers jours et plus de 100 organisations soutiennent l’initiative. Cette initiative fait suite au succès d’une précédente CIE intitulée “End the Cage Age” (Mettons fin à l’ère des cages), qui a abouti à l’engagement de la Commission européenne d’interdire les cages dans l’agriculture animale.

poules en cage
© Compassion in World Farming

Le contrecoup des lobbies

Comme on pouvait s’y attendre, l’initiative s’est attirée les foudres du lobby de l’agriculture animale et de certains politiciens. Le député polonais Jan Ardanowski a par exemple déclaré : “C’est une menace exceptionnellement importante pour la production de denrées alimentaires d’origine animale.” L’ancienne députée européenne Esther Herranz a déclaré : “Si cette initiative aboutit, ce que j’espère sincèrement, le prix du bœuf, du porc, du lapin, du poulet, de la dinde ou des œufs européens serait prohibitif.”

Mais Nicolas Micheletti, militant et auteur de l’ICE, soutient qu’un abandon des produits animaux est vital face au changement climatique.

“Selon le GIEC, il ne nous reste plus beaucoup de temps pour faire quelque chose”, a-t-il déclaré. “Nous savons également que l’élevage est l’un des principaux responsables de ce problème. Passer à un système alternatif comme nous le proposons nous permettrait de garantir notre survie.”

Tout citoyen européen en âge de voter peut soutenir cette ICE. Voici le lien pour signer l’ICE.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide