Société

Les citoyens européens demandent la fin des tests sur les animaux et l’initiative citoyenne européenne atteint plus d’un million de signatures

Pour la deuxième fois, plus d’un million de citoyennes et citoyens à travers l’Union européenne ont dit haut et fort que les tests sur les animaux doivent cesser.

Chaque année, plus de dix millions d’animaux – chats, chiens, lapins, souris et autres – souffrent dans les laboratoires soumis à des expérimentations souvent cruelles, empiriques et toujours obsolètes à travers l’Europe. Alors que des alternatives sans cruauté existent.

Les citoyens européens exigent d’une part la fin de l’utilisation cruelle d’animaux dans le cadre des tests cosmétiques et chimiques, et d’autre part un plan ambitieux pour mettre fin à toutes les expériences sur les animaux.

tests sur lapin cosmétique
© ARTFULLY-79 – stock.adobe.com

Alors que la collecte des signatures pour l’initiative citoyenne européenne (ICE) s’est terminé à 23h59 le mercredi 31 août, 1 413 383 européens ont apporté leur soutien. Résultat sans précédent, il s’agit de la deuxième ICE sur cette question qui dépasse le million de signatures. La première était “Stop Vivisection” en 2015.

Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de Pro Anima, a déclaré : “Bien que nous devions maintenant attendre plusieurs mois pour voir si notre ICE est validée par les États membres de l’UE, le nombre considérable de signatures envoie un signal très fort aux législateurs européens démontrant l’engagement des citoyens pour cette initiative et les questions qu’elle soulève”.

“Nous espérons que cette fois, la Commission européenne, les membres du Parlement et les gouvernements nationaux agiront immédiatement pour mettre fin aux tests sur les animaux pour les ingrédients utilisés dans les cosmétiques et les produits chimiques. Nous avons également besoin d’un plan ambitieux et urgent reléguant l’expérimentation animale à de l’histoire ancienne”.

L’ICE Save Cruelty Free Cosmetics/End Animal Testing (Sauvons les cosmétiques sans cruauté/Mettons fin aux tests sur les animaux) a été lancée en août 2021 par les grandes organisations européennes de défense des animaux Cruelty Free Europe, PETA, Eurogroup for Animals, Humane Society International et l’ECEAE (la Coalition européenne pour mettre fin aux expérimentations animales).

Pro Anima
© Pro Anima

L’ICE a également été soutenue par les entreprises mondiales de beauté et de soins personnels, The Body Shop, Lush et Dove, et activement promue par une coalition de militants de tous les coins de l’Europe.
C’est la première fois dans l’histoire que tant d’organisations européennes se réunissent pour les animaux de laboratoire.

Pour pouvoir atteindre ce million de signatures, un énorme travail a été effectué sur le terrain et via les réseaux sociaux. Une partie des associations, dont Pro Anima, a notamment fait appel à des personnalités pour relayer cette initiative fédératrice et citoyenne. Plusieurs d’entre elles ont répondu favorablement à notre appel telles que, pour Pro Anima, Yoann Latouche, fondateur de l’Agence de Communication pour animaux de compagnie YLG, présentateur de “La Touche Animale” sur Brut, et chroniqueur “C’est Nouveau” sur “William à midi”.

Par ailleurs, Jean-Philippe Janssens, humoriste, Mareva Galanter ex Miss Tahiti et ex Miss France, Elsa Esnoult chanteuse et comédienne ont partagé l’initiative. C’est également des centaines de stories et de posts sur nos réseaux sociaux, des newsletters dédiées, des milliers de partages.

Lush
© Lush

Sylvia Hecker, vice-présidente de Pro Anima, déclare également : “Nous sommes incroyablement fiers de cette étape et de cette forte collaboration et attendons avec impatience la validation réussie des signatures. Les citoyennes et citoyens français ont clairement défini la tâche de la Commission européenne : elle doit
présenter des propositions législatives substantielles pour éliminer progressivement les expérimentations animales et mettre fin aux souffrances de millions d’animaux dans les laboratoires en Europe. Notre gouvernement devrait également en prendre note”.

“Nous exigeons des changements dans les tests et la recherche. Il est grand temps que l’Europe dépasse les tests cruels et obsolètes sur les animaux”.

Les organisateurs de l’initiative ont maintenant trois mois pour soumettre les signatures aux autorités compétentes de chaque État membre de l’UE pour validation avant de pouvoir la soumettre à la Commission européenne et au Parlement pour action. À ce jour, seules six ICE sur un total de 90 enregistrées ont passé avec succès cette étape de validation ; quatre autres sont actuellement en phase de validation. Avoir recueilli 1 413 383 signatures est un signal fort indiquant que notre ICE pourrait les rejoindre.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”