Those Vegan Cowboys développe de la caséine à partir de microbes pour fabriquer des produits laitiers sans vaches



L’année dernière, les fondateurs de The Vegetarian Butcher, Jaap Korteweg et Niko Koffeman, ont créé Those Vegan Cowboys, une entreprise dont l’objectif est de produire du vrai lait sans vaches. Maintenant, ils déclarent être en train de développer de la caséine sans animaux.

La caséine est l’une des protéines clés du lait de vache, mais on ne la trouve pas dans les plantes. Cela rend difficile la production d’une version végétalienne. Mais Korteweg et Koffeman ont trouvé une solution : la fermentation de précision.

C’est un concept relativement simple. Les vaches mangent de l’herbe, qui est ensuite fermentée par des microbes dans leur corps pour produire les protéines du lait. Donc théoriquement, ce processus pourrait avoir lieu sans vaches, à condition que les bons microbes soient utilisés. La plupart des présures utilisées dans le fromage sont déjà produites de cette façon.

Il y a des complications, comme la sélection d’une culture de départ appropriée. En septembre dernier, Those Vegan Cowboys proposait une récompense de 2,5 millions d’euros à quiconque pouvait en trouver une. Mais la société affirme désormais avoir commencé à développer de la caséine sans animaux.

those vegan cowboys
© Those Vegan Cowboys

Jusqu’à présent, on ne sait pas à quel stade ils en sont. Le directeur du projet, Will van den Tweel, a déclaré à FoodIngredientsFirst que le développement et la mise à l’échelle de la caséine étaient un défi et que le coût devrait être compétitif par rapport à la caséine conventionnelle afin d’avoir un impact réel. Il a ajouté que l’obtention de l’approbation réglementaire, qui peut prendre deux ans en Europe, représente un autre défi.

Cependant, l’entreprise s’est déjà associée au fromager néerlandais Westland Kaas pour développer une gamme de fromages véganes, ce qui suggère que les progrès sont bons.

Those Vegan Cowboys a souligné que sa caséine est identique à la variété conventionnelle et fonctionnellement très similaire. Sachant cela, il ne faudra peut-être pas longtemps avant que l’entreprise atteigne son objectif d’enlever complètement les vaches du processus de production laitière.

“Avec nos partenaires, nous nous engageons à contribuer à une industrie laitière plus durable”, a déclaré van den Tweel à FoodIngredientsFirst.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide