Veganuary France 2022 : Une très forte participation attendue des entreprises françaises et étrangères



À moins d’un mois du lancement de Veganuary 2022 en France, une soixantaine d’entreprises dont Monoprix, Carrefour, Uber Eats et Starbucks se sont engagées à accompagner le mois de janvier végane.

La campagne internationale Veganuary revient en France pour la deuxième année consécutive. Relayé par l’association L214, Veganuary (contraction de Vegan et January) lance le défi au grand public de manger végane tout au long du mois de janvier et incite les entreprises à accompagner cette découverte en douceur de l’alimentation végétale. En janvier prochain, près d’une soixantaine d’entre elles y participeront : une occasion de se démarquer dans un contexte de croissance de l’offre alimentaire végétale.

L’engagement des entreprises est concret et se traduit par des actions incitatives pour les consommateurs. Par exemple, les marques référencées en supermarchés vont proposer des stop-rayons avec le logo Veganuary (Heura, Violife, Vegan Deli…) pour faciliter l’identification des produits, comme dans certains magasins Carrefour.

D’autres proposeront des promotions allant de 5 à 30 % pendant le mois de janvier (notamment chez Monoprix, Vegami ou Rutabago), lanceront de nouveaux produits (Novish et son thon végétal) ou offriront les frais de livraison offerts (Les Nouveaux Affineurs).

Novish poisson végane
Bâtonnets saveur poisson © Novish

Les plateformes de livraison (Uber Eats, Deliveroo, Just Eat, Eatic…) inviteront les restaurateurs à proposer un plat végane à leur menu et les valoriseront. Chez Starbucks, des affiches inviteront les clients à choisir un lait végétal pour pimper leur café habituel. Poulaillon sortira un burger entièrement végane pour l’occasion et Domino’s offrira la possibilité de créer sa pizza sur-mesure avec de nouveaux ingrédients. L’enseigne Lush, quant à elle, va plus loin en incitant ses propres salariés à relever le défi.

Pour Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214 : “Le nombre d’entreprises participantes en France a quasiment doublé depuis l’année dernière, avec l’adhésion d’entreprises de tous types, du restaurant de quartier au groupe international, en passant par les startups de la food tech. Preuve de leur intérêt pour le végétal ! Nous sommes à leurs côtés tout au long de la campagne et au-delà, pour les accompagner à répondre aux attentes des consommateurs qui souhaitent végétaliser leurs assiettes pour les animaux, la planète et leur santé.”

Veganuary
Logos des participants (France) en date du 10 décembre 2021 © Veganuary

À travers le monde, ce sont des centaines d’entreprises qui développent des offres, lancent de nouveaux produits ou communiquent sur leurs réseaux, permettant de démocratiser l’accès à l’alimentation végétale pour tous les consommateurs. Plus de 30 entreprises françaises s’étaient déjà prêtées au jeu en 2021. Pour 2022, ce sont près de soixante entreprises qui ont été séduites par la campagne, invitées à y participer par L214. Pour appuyer le mouvement, un affichage d’ampleur sur le mobilier urbain sera déployé dans les rues de Paris en tout début d’année prochaine.

Pour les entreprises participantes, il ne s’agit pas juste d’une campagne de communication, mais d’un véritable engagement sur le long terme. Pour Nicolas Dhers, Directeur de la transition alimentaire chez Carrefour : “Que
ce soit pour la planète, pour les animaux, pour la santé ou par curiosité, beaucoup de nos clientes et nos clients veulent accélérer leur transition vers une alimentation plus végétale ou 100% végétale. Chez Carrefour, nous avons à cœur de les accompagner et de leur faciliter la vie en rendant cela simple, gourmand, accessible en prix et équilibré. C’est pour cela que nous sommes ravis d’accompagner la campagne Veganuary 2022, avec des promotions, des conseils, des recettes et cela dans tous nos magasins et en ligne.”

Veganuary
© Veganuary

Avec plus de 580 000 inscrits dans plus de 200 pays lors de l’édition de janvier 2021, le challenge Veganuary gagne en visibilité chaque année. Et le relever s’avère efficace. En effet, six mois après avoir tenté l’aventure en 2021, 82 % des participants (non-végane au moment de l’inscription) ont drastiquement réduit leur consommation de produits animaux.

Aujourd’hui :
● 30 % ont gardé une alimentation entièrement végétale à l’issue du challenge
● 38 % ont réduit d’au moins 75 % leur consommation de produits animaux
● 14 % ont réduit de moitié leur consommation de produits animaux

Comme le rappelle le dernier rapport du GIEC, la consommation de produits animaux a des conséquences directes et dramatiques sur l’environnement. Manger végétarien étant 6 fois plus efficace que manger local pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, Veganuary est un challenge d’autant plus nécessaire.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide