Carrefour : “La satisfaction client est au cœur de notre mission et notre gamme Veggie répond à une attente client forte”



L’économie végétale prend de plus en plus d’ampleur, en particulier dans le secteur de l’alimentation. Ainsi, même les producteurs de produits d’origine animale, les chaînes de restaurants et la GMS se mettent à développer des gammes et des options végétales.

Pour mieux comprendre leur approche, nous avons réalisée une interview exclusive avec Nicolas Dhers, directeur de projet chez Carrefour, en charge du développement de l’offre végétale du Groupe et co-fondateur du SMMMILE – Vegan Pop Festival.

Depuis quand Carrefour développe sa gamme marque distributeur végétale ? Avez-vous des statistiques de vente en France et progression à partager à nos lecteurs ?
Cela fait 6 ans que Carrefour a lancé Carrefour Veggie. Nous avons été pionniers en France dans cette démarche et la gamme comporte maintenant plus de 60 produits auxquels il faut ajouter les produits Carrefour Bio et Carrefour Sensation, soit plus d’une centaine au total. Après une très forte accélération sur le nombre de produits entre 2018 et 2020, période durant laquelle la gamme a doublé, nous continuons d’innover régulièrement.

Côté résultats, on voit une belle progression, avec une augmentation d’environ 10% des ventes sur les produits végétariens et véganes sur les catégories traiteur, ultra-frais et boissons végétales notamment.

Cette gamme est-elle disponible dans d’autres pays ? La progression suit-elle la même tendance qu’en France ?
La gamme Carrefour Veggie est disponible dans les 4 principaux pays d’Europe : France bien sûr mais aussi Italie, Espagne et Belgique. Il existe par ailleurs des références spéciales pour chacun de ces marchés, avec par exemple une offre de “lunch veggie” en Belgique : une jolie gamme de fromages à tartiner et de substituts de charcuterie.

Le fait de développer les produits pour plus de pays nous permet de proposer des produits plus accessibles en prix. C’est ce qui nous guide : rendre la transition alimentaire accessible à toutes et à tous. Et comme le dit Alexandre Bompard, qui en a fait la raison d’être du Groupe : “La transition alimentaire est notre urgence”.

Carrefour
© Carrefour

Quelle est la stratégie de Carrefour dans la sélection des produits à “végétaliser” ?
La satisfaction Client est au cœur de notre mission et notre gamme Veggie répond à une attente client forte : de plus en plus de consommateurs sont à la recherche de façons de végétaliser leur alimentation, soit pour des raisons de santé, de respect du bien-être animal ou dans un souci de préservation de l’environnement.

En matière environnementale, Carrefour a pris des engagements ambitieux, notamment sur la réduction des émissions de CO2 des produits vendus : -30% à l’horizon 2030 (versus 2019). Pour l’atteindre, il faut que l’on aide nos Clientes et Clients qui le souhaitent à végétaliser davantage leurs assiettes.

Ce qui différencie la gamme Carrefour Veggie, ce sont à la fois le large choix des produits et l’innovation en continu. Nous proposons par exemple des simili-carnés, des plats préparés inspirés des classiques de la cuisine familiale, ou encore une mousse au chocolat 100% végétale qui garde une texture ferme, de l’onctuosité et un goût puissant en chocolat.

Comme le reste des produits de la marque Carrefour, les produits Carrefour Veggie sont soumis à des critères de qualité très stricts et les recettes évoluent régulièrement pour rendre les produits plus sains et éliminer les additifs controversés.

Quelles sont les innovations que Carrefour développe à cette occasion ?
Une de nos dernières innovations dont nous sommes très fiers, ce sont des steaks blé soja, avec un vrai goût de grillé : c’est d’ailleurs un produit qui a reçu le prix “saveur de l’année” ! On propose aussi un nouveau hachis parmentier avec lequel on retrouve la saveur de ce classique de la cuisine, et un chili sin carne riche en protéines qui permet de constituer un repas complet et noté Nutriscore A. Ou encore des nuggets au blé pour faire plaisir aux enfants et aux plus grands. Nous misons vraiment sur des produits du quotidien !

Pouvez-vous détailler le type de produits Carrefour Veggie/Vegan disponibles. S’agit-il seulement de gamme traiteur ou bien y a-t-il d’autres types de produits ?
Il y a vraiment beaucoup d’offres : des produits traiteur au rayon frais, surgelé ou ambiant, des simili-carnés mais aussi des pâtes aux légumineuses qui permettent d’avoir un apport facile en protéines sans changer sa manière de cuisiner et des desserts pour les gourmands.

Au-delà de la gamme Carrefour Veggie, la force de Carrefour est de proposer sous le même toit des fruits et légumes de qualité, une offre vrac, ainsi que de nombreux produits à marque Carrefour ou Carrefour Bio qui correspondent à une alimentation végétale.

Comment Carrefour communique-t-il sur la gamme Veggie/Vegan auprès des consommateurs ou au sein de ses magasins ?
Nous communiquons régulièrement sur nos offres afin d’inviter nos Clients à découvrir des alternatives végétales. Nous avons par exemple mis en place, sur fin aout et début septembre un catalogue spécial veggie, plein de produits innovants et accessibles. Nous mettons aussi en avant les produits en rayon avec une signalétique dédiée. La journée mondiale du végétarisme ou Veganuary sont autant d’occasions de mettre en avant notre offre végétale.

Carrefour x Veganuary
© Carrefour

Quelles sont les nouveautés que Carrefour proposera dans un avenir proche ?
Côté Marque Carrefour, nous avons quatre nouveaux desserts qui arrivent d’ici la fin d’année pour les gourmands ! Il y a tout d’abord des grands formats, des pots de 400 grammes. C’est une attente forte de nos Clients d’avoir moins de packaging et de choisir sa quantité pour éviter le gaspillage.

Et puis des vrais produits plaisirs, mais accessibles en termes de prix, avec une crème dessert onctueuse au lait d’amande et au chocolat et surtout un riz au lait de coco délicatement vanillé. Sur ces produits, nous avons cherché à proposer des alternatives aux desserts plaisirs en étant 20 à 30% moins cher que les produits de marques nationales existantes.

Côté marques nationales, nous allons distribuer partout en France les produits de l’entreprise française HARi&Co, qui comptent notamment des steaks et des boulettes de lentilles ou de pois chiches. C’est une entreprise qui soutient la production de protéines végétales françaises, avec laquelle nous partageons de nombreuses valeurs. Nous sommes heureux de les proposer à nos Clients !

Carrefour préfère-t-il développer sa marque distributeur Veggie/Vegan plutôt que de développer ses rayons avec les produits des startups du végétal ?
Les deux ! Il y a de l’innovation chez les startups du végétal et nous faisons tout pour les aider à grandir. Les grands groupes comme Bel, Danone, Nestlé sont aussi des alliés actifs de cette transition. En parallèle, la marque propre nous permet de rendre ces nouveaux produits accessibles à tous.

Nous proposons aussi une alimentation à base de produits bruts, de fruits et légumes, ou de légumineuses. Il y a plein de façons d’avoir une alimentation plus végétale et nous cherchons à accompagner tout le monde.

Carrefour
© Carrefour

Quelles sont vos prédictions pour l’évolution du marché des produits véganes ? En France et à l’international ?
Les marchés que je vois se développer sont les fromages, les produits de la mer, les glaces et les biscuits. C’est ce que l’on observe déjà aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Carrefour est-il l’enseigne française qui a le plus tôt et le plus vite développé des produits Veggie/Vegan ?
Je confirme, Carrefour Veggie était la marque pionnière, comme cela l’a été pour Carrefour Bio. Mais bien sûr il y a de très belles innovations ailleurs et c’est positif, cela va démocratiser l’alimentation végétale et tirer le marché vers le haut.

Souhaitez-vous partager d’autres informations à nos lecteurs ?
Je leur lance un appel : essayez nos produits et surtout faites-nous vos retours ! Vous pouvez m’écrire via LinkedIn ou sur nicolas_dhers@carrefour.com. Le Client est vraiment au centre de notre approche et nous cherchons avant tout à mieux cerner ce qui lui plaît.

Et puis un message positif : nombreuses sont les personnes qui se demandent à la lecture de l’actualité comment agir pour la planète. Elles sont parfois démunies face à l’ampleur de la tâche. Engager une transition vers une alimentation plus végétale, c’est faire un geste qui compte et qui a du poids. C’est une manière de reprendre le pouvoir.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide