Produits et lancements

Les co-fondateurs de yaourts MO’RICE lancent MEELK, la première marque de laits végétaux bio à diluer

MEELK est né d’un constat simple : 1 litre de lait acheté dans le commerce contient en moyenne moins de 3% d’amandes ou de noisettes. Le reste ? De l’eau, du sucre, des conservateurs, des arômes…
Le tout, conditionné dans des tetrapaks, qui, en plus de créer des déchets supplémentaires, nécessitent une stérilisation qui détruit les vitamines, nutriments et… le goût !

Damien Meyrignac et Jean-Christophe Bernard, déjà forts de leur expérience dans le domaine du végétal avec la marque Mo’Rice créée en 2017, ont alors l’idée de créer une purée d’amandes et de noisettes afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir fabriquer son lait végétal facilement à la maison.

Meelk
© Meelk

Un lait à préparer à la maison en 30 secondes

Pour préparer son lait végétal, il suffit de verser de l’eau dans un verre, d’y ajouter le Meelk et de mélanger dans un mixeur ou à l’aide d’un mousseur à lait pendant au moins 30 secondes. De plus, il est possible de doser l’onctuosité du lait en fonction de la quantité de Meelk ajoutée.

Il faut environ 50 g de Meelk pour faire 1 L de lait végétal. Meelk est composé à 100% de noisettes bio (d’Italie ou de Turquie) ou d’amandes bio d’Espagne.

Un concept zéro déchet

Dans une bouteille en verre de 250 g, la préparation bio Meelk permet de réaliser chez soi 5 litres de lait d’amande ou de boisson noisette. Ce qui réduit considérablement la quantité d’emballage, tout en permettant un dosage personnalisé, plus ou moins crémeux.

Il s’agit donc d’une alternative plus écologique, économique et 100% végétale.

Afin de financer la première production, l’entreprise a lancé une campagne de financement participatif via Ulule et propose les deux premières boissons végétales en pré-commande : le lait d’amande et la boisson noisette. 143 contributeurs soutiennent déjà ce projet en échange de différentes contreparties qui seront livrées en février 2023.

Cliquez ici pour afficher le contenu de YouTube.

Pour en savoir plus, consultez la politique de confidentialité de YouTube.


Share