90,5% des Espagnols sont contre le fait que la TVA sur les laits végétaux soit plus élevée que celle appliquée aux laits d’origine animale



90,5 % des consommateurs espagnols estiment qu’il n’est pas juste que les laits végétaux soient soumis à une TVA supérieure de 150 % à celle des laits d’origine animale. Alors que ce dernier est soumis à un taux de TVA de 4 %, les laits végétaux sont soumis à un taux de TVA de 10 %.

En fait, 86,1% des personnes interrogées ignoraient l’existence de cette discrimination fiscale et 86,2% ont déclaré qu’elles soutiendraient une initiative qui demanderait que la TVA sur les laits végétaux soit ramenée à 4% afin de l’aligner sur celle des laits d’origine animale.

C’est le résultat d’une enquête menée par ProVeg Espagne et la marque de boissons véganes YOSOY, réalisée par Netquest, à l’occasion de la Journée mondiale du lait végétal célébrée le 22 août.

YOSOY
© YOSOY

L’objectif de l’enquête est de connaître l’opinion des consommateurs sur la discrimination fiscale à l’encontre des boissons véganes, leurs connaissances sur cette dernière ainsi que l’impact environnemental des laits végétaux.

“Il est injuste que les laits végétaux, dont la production a un impact environnemental bien moindre, soient soumis à une TVA 150% plus élevée que celle des laits d’origine animale. Et plus de 90 % des consommateurs le pensent aussi. Le gouvernement doit prendre des mesures pour promouvoir la transformation alimentaire et démocratiser l’accès aux alternatives végétales. La réduction de la TVA sur les laits végétaux en fait partie”, prévient Cristina Rodrigo, directrice de ProVeg España.

Les groupes d’âge ayant la plus forte proportion de citoyens qui pensent que la TVA plus élevée sur les laits végétaux est injuste sont ceux des 18-24 ans (95,8%) et des 55-64 ans (93,5%). Ces mêmes groupes d’âge sont également les plus enclins à soutenir une initiative qui vise à réduire la TVA sur les laits végétaux.

Leche vegetal
© mizina – stock.adobe.com

Par ailleurs, 86,8% des personnes interrogées ne savaient pas qu’il fallait 628 litres d’eau pour produire un litre de lait de vache, contre 28 litres pour produire un litre de lait de soja. Cette méconnaissance est plus prononcée dans la tranche d’âge des 35-44 ans (92,2%) et dans celle des 55-64 ans (91,2%).

Par zone géographique, les îles Canaries et la zone métropolitaine de Barcelone sont les endroits où le plus grand nombre de personnes estime qu’il est injuste que le lait végétal soit taxé à un taux de TVA plus élevé que le lait animal. Les régions qui comptent le plus de personnes favorables à une initiative visant à réduire la TVA sur les laits végétaux sont l’Andalousie et la région métropolitaine de Barcelone.

Tous les résultats de l’enquête peuvent être consultés ici.

L’Espagne, leader de la consommation de laits végétaux par habitant en Europe

Les laits végétaux sont les rois incontestés des aliments véganes. Selon les données de l’étude “The market for plant-based alternatives in Europe : how big is it really?” (Quelle est la taille du marché des alternatives végétales en Europe ?), l’Espagne est en tête des ventes de laits végétaux par habitant en Europe.

L’étude, basée sur les données du cabinet de conseil Nielsen et publiée par le projet européen Smart Protein, dont ProVeg International fait partie, souligne que le volume des ventes de laits végétaux en Espagne est de 246 millions de litres, ce qui représente 14% d’augmentation par rapport à 2018. La valeur du marché des laits végétaux en Espagne a augmenté de 15 % sur la même période et s’élève actuellement à 318 millions d’euros.

© Danone

L’avoine est le leader du marché (125 millions d’euros) et affiche la plus forte croissance en valeur des ventes sur le marché total (25%). La deuxième place revient au lait de soja (91 millions d’euros) et la troisième au lait d’amandes (57 millions d’euros). Ces dernières années, la pénétration du marché a augmenté (conquête de nouveaux ménages) et les boissons végétales touchent désormais 37 % des ménages espagnols, selon une étude de marché réalisée par la marque de boissons végétales YOSOY.

En 2021, le marché continue de croître, grâce à une fréquence de consommation plus élevée et à un volume plus important par acte d’achat.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide