Leap : un biomatériau fabriqué à partir de déchets de pommes est en passe de révolutionner l’industrie du cuir



Beyond Leather Materials, une entreprise de Copenhague spécialisée dans les matériaux de nouvelle génération, a lancé une nouvelle alternative au cuir sur le marché en pleine expansion des cuirs véganes. Appelé Leap – qui signifie LEftover APples (restes de pommes) – il s’agit d’une alternative végane au cuir hautement durable créée à partir de déchets de pommes revalorisés provenant de l’industrie du jus et du cidre.

La startup danoise a été créée en 2017 et a annoncé l’année dernière une levée de fonds d’amorçage de 1,1 million d’euros, après avoir remporté le concours Clim@ 2020, un événement qui récompense les startups démontrant un impact positif sur le climat. Leap peut être produit en une seule journée en utilisant 99 % d’eau en moins et en émettant 85 % de CO2 en moins que la production traditionnelle de cuir. Le tout sans utiliser d’animaux ni de substances tannantes nocives.

Beyond Leather Materials ApS
©Beyond Leather Materials ApS

Leap présente de solides références en matière de durabilité et d’écologie, grâce à sa composition à 80 % d’origine biologique et à son approche de conception recyclable. Le matériau est conçu en trois couches : un support en textile organique, un mélange de déchets de pommes sans plastique ni produits pétrochimiques et un revêtement protecteur utilisant une petite quantité de dérivés de combustibles fossiles. Cela permet à Leap d’être “démonté” en fin de vie, ce qui, selon la marque, en fait probablement l’alternative en cuir la plus durable actuellement disponible.

Selon les Nations Unies, l’industrie de l’habillement et de la chaussure génère 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Grâce à Leap, Beyond Leather entend s’attaquer aux problèmes conjoints de l’impact climatique et du gaspillage alimentaire pour faire ses débuts sur le marché de la mode et produire à l’échelle industrielle d’ici 2022. 

Le cuir de pomme n’est toutefois qu’un des nombreux des tissus véganes du futur qui font parler d’eux. Actuellement, le cuir de cactus et le cuir de champignons gagnent également du terrain sur un marché qui devrait atteindre 85 milliards de dollars d’ici 2025.

Beyond Leather Materials ApS
© Beyond Leather Materials ApS

“Nous pensons que les produits doivent être soit réutilisés, soit replacés dans la nature. Nous aimons les défis et rendre l’impossible possible nous fait avancer”, déclare Hannah Michaud, cofondatrice et directrice commerciale.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide