Volkswagen commente le débat médiatique actuel concernant son choix de remplacer la viande par des options végétaliennes dans ses restaurants d’entreprise



Depuis hier, l’annonce de VW de retirer la populaire currywurst du menu de son self de Wolfsburg pour la remplacer par des options végétaliennes a fait l’objet d’un vif débat dans les médias allemands. L’ex-chancelier fédéral et membre du conseil de surveillance de VW, Gerhard Schröder, est même intervenu.

Comme Volkswagen nous l’a indiqué en répondant à notre demande, seul le restaurant d’entreprise du siège de la marque est concerné par cette annonce, bien que VW maintienne environ 30 autres lieux de restauration d’entreprise à Wolfsburg. Dans le restaurant d’entreprise, l’offre de nourriture végétalienne et végétarienne sera considérablement élargie dans les semaines à venir.

À l’avenir, des bowls de légumes, des currys ou des plats de pâtes entièrement végétariens ou végétaliens seront proposés. La seule exception étant que, de temps en temps, le menu comprendra également quelques options de poisson. L’équipe en charge de la restauration de l’usine Volkswagen Service Factory a développé environ 150 nouvelles recettes à cet effet. Après l’été, aucun plat à base de viande ne sera proposé.

L’une des raisons de ce changement de menu est que de nombreux employés souhaiteraient voir des alternatives végétariennes ou végétaliennes au menu. Ces changements ont déjà testés avec succès ce concept sur le site de Volkswagen à Hanovre, où ils ont été très bien accueillis.

der-neue-ID.-ROOMZZ-von-Volkswagen
ID. ROOMZZ de Volkswagen © Volkswagen

Parallèlement, cette décision s’inscrit dans le cadre de l’attention accrue portée à la question de la durabilité, puisqu’il est prouvé que manger moins de viande permet de réduire l’empreinte carbone.

Pour tous les employés qui ne veulent néanmoins pas se passer de currywurst et d’autres aliments carnés, le restaurant d’entreprise situé à quelques mètres en face est la bonne adresse. Et là aussi, on veille à améliorer le bilan CO2 : la viande doit être achetée principalement dans la région. À l’avenir, les nombreux autres restaurants d’entreprise de l’usine de Wolfsburg proposeront également des plats constitués de viande ainsi que des repas végétariens et végétaliens.

En résumé, la décision se traduit par un élargissement de l’offre alimentaire existante de Volkswagen, de sorte que les préférences culinaires individuelles – avec ou sans viande – continueront d’être satisfaites à l’avenir sans que les employés aient à se restreindre.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide