Rapport : Quoi de neuf du côté des produits de la mer alternatifs ?



Pour célébrer la sortie du documentaire tant attendu Seaspiracy, Vegconomist examine en détails les dernières nouveautés mondiales en termes de produits de la mer alternatifs. Nous vous présentons les développements les plus récents et mettons en lumière les acteurs de l’industrie qui œuvrent pour un meilleur avenir pour nos océans.

Good Catch

Gathered Foods, producteur du thon végétal Good Catch, a annoncé cette semaine que sa boutique en ligne s’est agrandie pour inclure des entrées et amuse-bouches surgelés. La plateforme de vente directe aux consommateurs lancée en novembre dernier offrait initialement la gamme de thon végétalien Good Catch. Désormais, les consommateurs pourront acheter des croquettes de crabe véganes style New England et Style Thaï et des hamburgers de poisson végan style Classique, disponibles en paquets mixtes de 6, 9 et 12 boîtes.

Le hamburger de poisson a récemment été ajouté au menu du Bareburger de New York. Il s’agit d’un troisième accord entre Good Catch et des entreprises de la restauration, suite aux accords passés avec Veggie Grill et Whole Foods.

Good Catch X Bareburger
© Good Catch

DSM

L’entreprise de nutrition néerlandaise DSM a annoncé le lancement de Maxavor® Fish YE,  un nouvel arôme végan et sans allergène dérivé d’huile d’algues. Cela permet aux fabricants de l’industrie alimentaire d’obtenir un goût et une sensation en bouche identique au poisson pour tous leurs produits végétaux alternatifs au poisson, mais également des goûts imitant les différentes variétés de poissons.

Avant

Avant, la première entreprise de poissons d’élevage d’Asie, a conclu un nouveau partenariat stratégique avec QuaCell, un leader émergent de l’industrie biopharmaceutique en Chine. Le partenariat a déjà franchi des étapes clés dans la commercialisation de protéines animales cultivées en cellules, y compris l’exploit d’avoir réduit les coûts de 90%.

Novish

novish
©NORDSEE / Novish

La chaîne européenne de fruits de mer NORDSEE a récemment lancé deux plats du producteur végan néerlandais en plein développement, Novish. Les produits seront disponibles dans toute l’Allemagne et l’Autriche et dans d’autres villes européennes. Novish produit une gamme de produits de la mer végétaliens à destination des détaillants et du milieu de la restauration du monde entier. Par ailleurs, ils ont récemment clôturé avec succès une phase de financement.

Ocean Hugger

Suite à l’anéantissement par la pandémie de Covid-19  du secteur de la restauration, la société américaine Ocean Hugger a relancé son activité grâce à un nouveau partenariat avec l’entreprise thaïlandaise Nove Foods. Grâce à sa nouvelle joint-venture stratégique, la société se prépare au lancement mondial d’un portefeuille étendu de produits de la mer végétaliens, prévu pour fin 2021. Toujours en Thaïlande, le géant du thon, Thai Union, qui possède des marques telles que John West et Chicken of the Sea, est sur le point de commercialiser une crevette végane cette année.

Loryma

loryma
©Loryma

En Allemagne, Loryma – un spécialiste des ingrédients du blé – a lancé un nouveau concept pour les produits de poisson végan précurseurs. Il utilise des ingrédients fonctionnels du blé  pour reproduire à l’identique la chair musculaire du poisson et fournir une sensation en bouche typique de la morue, du saumon, du thon, des bâtonnets de poisson et plus encore. Les composants sont neutres en matière de goût et sont donc facilement adaptables pour tout type de fabricants.

Ces produits de poisson à base de blé se composent de deux éléments : Lory® Stab, un mélange fonctionnel, qui reproduit le tissu musculaire typique de l’espèce du poisson, et Lory® Bind, qui sert de liant et apporte une sensation en bouche spécifique. La fermeté peut être modifiée par le contenu de l’ingrédient servant de liant. De nombreuses versions sont possibles grâce à la gamme de produits Loryma. À titre d’exemple, les protéines de blé extrudées de la gamme Lory® Tex reproduisent la texture exacte du thon.

Wildlife

Et pour finir, Wildtype – une startup basée aux États-Unis qui produit du saumon cultivé en laboratoire – a publié les détails d’une nouvelle étude concernant la dénomination de la viande et des fruits de mer issus de cellules. Suite à de nombreux essais, Wildtype préconise d’utiliser le terme “cell-cultivated” (cultivé à partir de cellules). Durant l’étude, ce terme a obtenu les meilleurs résultats parmi les termes testés pour informer au sujet de la source des fruits de mer, tout en maintenant un niveau d’intérêts pour les produits plus élevé.

Wildtype
© Wildtype

Bien que ce marché soit toujours émergent, il continue de gagner en popularité depuis environ 2018 et ce basculement du marché mondial vers les fruits de mer alternatifs semble être la nouvelle vague de l’industrie végane. Que ce soit avec des produits végétaliens ou cultivés à partir de cellules, protéger nos océans, arrêter la surpêche et nourrir le monde de manière durable sont les raisons pour lesquelles le marché des produits de la mer alternatifs est l’un des secteurs les plus prometteurs de l’industrie végane.

 

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide