Startups & Incubateurs

Poisson imprimé en 3D et bacon à base de lait de soja : Découvrez la sixième cohorte de Big Idea Ventures

Big Idea Ventures a révélé les 17 entreprises qui ont été choisies dans le cadre de son programme d’accélérateur des protéines alternatives.

Chacune d’entre elles recevra un investissement de pré-amorçage, qui sera effectué par les bureaux de Big Idea Ventures à New York, Singapour et Paris, via le New Protein Fund I de la société. Les startups sélectionnées sont les suivantes :

New York

  • Cultimate Foods (Allemagne) – Utilisation de l’agriculture cellulaire pour créer des alternatives grasses à la viande végétale.
  • Extracellular (Royaume-Uni) – Accélérer le développement de la viande cultivée en produisant la biomasse plus efficacement et en développant des avancées technologiques pouvant faire l’objet de licences.
  • Genuine Taste (Canada) – Développement d’une technologie d’échafaudage en attente de brevet pour cultiver des cellules adipeuses dans leur microenvironnement naturel.
  • NouBio (États-Unis) – Produits sans animaux développés pour la culture de cellules évolutives dans la viande cultivée, la thérapie cellulaire et la production de vaccins. Parmi ces produits sont présents un substitut de sérum bovin fœtal hautement efficace et un microporteur biodégradable.
  • Thrilling Foods (États-Unis) – Fabrique Bakon, un substitut de bacon breveté fabriqué à partir de lait de soja. Le produit est séché et fumé et contient à la fois des couches grasses et maigres.
Extracelluar
© Extracelluar

Singapour

  • ImpacFat (Singapour) – C’est la première entreprise à avoir développé une graisse de poisson à base de cellules.
  • Smart MCs (Australie) – Microporteurs spécifiques aux types de cellules et solutions complémentaires pour la viande cultivée et l’industrie pharmaceutique.
  • Dynacyte (Singapour) – Création de bioréacteurs intelligents et modulaires dotés d’un IoT, d’une intelligence artificielle, d’une microélectronique de pointe et d’un wetware.
  • Mycosortia (Singapour) – Transformation de flux secondaires alimentaires non comestibles en produits protéiques alternatifs comestibles via la fermentation par consortiums microbiens.
  • Sono Biosciences (Singapour) – Développement de milieux de culture de cellules de poisson exempts de facteurs de croissance d’origine animale, ainsi que de lignées de cellules de poisson immortelles et traçables.
  • Algrow Biosciences (Singapour) – Cibler les notes annexes et le pigment vert dans les microalgues pour produire des alternatives laitières durables.
Mycosortia
© Mycosortia

Paris

  • Esencia (Allemagne) – Substituts de poisson et de fruits de mer fabriqués à partir de mycélium de champignon.
  • Loki Foods (Islande) – Produits de la mer alternatifs fabriqués à partir d’énergie 100 % renouvelable.
  • Food Squared (Royaume-Uni) – Substituts de poissons entiers produits par impression 3D.
  • Niskus Biotec (Irlande) – Ingrédients alimentaires fonctionnels fabriqués par fermentation à l’état solide. La première gamme de produits est MycoGrain, une farine riche en protéines à base de mycélium, utilisée comme ingrédient de base dans toute une série de produits alimentaires.
  • The Good Pulse Co. (Royaume-Uni) – Protéines et ingrédients naturels et fonctionnels issus de légumineuses, utilisés dans les aliments et les compléments végétaliens.
  • Shoken (Royaume-Uni) – Tranches de charcuterie et garnitures de pizza végétaliennes de qualité supérieure.

“Les 17 entreprises de notre dernière cohorte s’efforcent toutes de résoudre les principaux défis de l’industrie des protéines alternatives aujourd’hui”, a déclaré Andrew D. Ive, fondateur et associé général directeur de Big Idea Ventures. “J’encourage les investisseurs, les dirigeants d’entreprise et les partenaires à prendre contact avec les fondateurs des entreprises qui les enthousiasment le plus et à en savoir plus sur les technologies et les applications innovantes qu’ils développent.”

Share