Société

La ville de Salvador, au Brésil, va servir 10 millions de repas scolaires véganes en collaboration avec des associations de protection animale

Salvador, la troisième ville la plus peuplée du Brésil, va servir dix millions de repas scolaires véganes chaque année, suite à un accord entre la municipalité locale, la Humane Society International et Mercy for Animals.

Cette initiative devrait permettre d’améliorer la nutrition des enfants. En effet, de nombreux écoliers brésiliens sont issus de familles à faibles revenus et n’ont pas un accès adéquat aux produits frais, ce qui peut entraîner des problèmes de santé plus tard dans la vie. Le programme devrait également permettre de réduire les émissions de carbone de 75 000 tonnes, d’économiser 400 millions de litres d’eau et d’éviter la perte de 16 000 hectares de forêt.

Le programme national brésilien d’alimentation scolaire a mis au point une gamme de repas qui utilisent des légumes, des légumineuses et des céréales complètes à la place de la viande, en les adaptant aux préférences des élèves de la région. Les 444 écoles de la municipalité seront toutes impliquées dans le programme et recevront le soutien de nutritionnistes et de chefs cuisiniers.

repas végétalien
© ercan senkaya – stock.adobe.com

Des repas scolaires véganes dans le monde entier

Une autre ville brésilienne, São Paulo, a introduit les lundis sans viande dans les écoles en 2019, tandis qu’une enquête récente au Royaume-Uni a révélé que près de 70 % des parents étaient favorables à l’introduction de davantage de repas végétaliens dans les écoles.

Ailleurs dans le monde, d’autres régions ont également commencé à mettre en œuvre des repas scolaires véganes, notamment la ville de New York aux États-Unis. Le district scolaire y a lancé l’initiative Vegan Fridays, où les repas véganes sont l’option par défaut pendant un jour chaque semaine.

“Les repas véganes sont délicieux et nutritifs, c’est pourquoi j’ai précédemment demandé des options végétariennes et végétaliennes dans les écoles”, a déclaré le maire de New York, Eric Adams. “Je suis ravi de voir que tous les élèves auront désormais accès à des aliments sains qui permettront de prévenir des problèmes de santé débilitants.”

Share

A la une de la Presse Végane

Interviews