Société

Un employé britannique sur huit serait favorable à un bureau “sans viande”

Selon une nouvelle enquête, un employé sur huit serait favorable à l’idée d’un bureau “sans viande”. À moins d’un mois de Veganuary, les entreprises sont encouragées à rendre la nourriture et les boissons véganes plus accessibles à leur personnel. Le rapport souligne la nécessité pour les entreprises de prendre en compte les régimes végétaliens, sous peine de perdre les prochaines générations de talents de la génération Z.

L’enquête, menée par RAMONA’S, a interrogé des employés au Royaume-Uni sur leurs habitudes alimentaires pendant les heures de travail. Elle révèle que 12 % des entreprises britanniques ont cessé de proposer des choix alimentaires sains, malgré l’intérêt croissant pour le végétalisme, notamment parmi les jeunes générations. Plus d’un quart (26 %) des moins de 35 ans souhaiteraient que leur entreprise propose davantage d’options végétaliennes au travail. L’enquête révèle en outre que, dans chaque petite entreprise britannique, deux employés en moyenne sautent régulièrement le déjeuner en raison du manque d’options.

bureau
© fizkes – stock.adobe.com

Ce que les salariés attendent de leur entreprise en 2022

  • Un salarié sur huit serait favorable à ce que son entreprise devienne “sans viande”. Pour les employés de moins de 25 ans, ce chiffre passe à un sur quatre.
  • Les entreprises britanniques ne sont pas assez ouvertes aux personnes ayant d’autres choix alimentaires : 40 % des salariés souhaitent que leur entreprise propose davantage d’options alimentaires végétariennes ou végétaliennes.
  • Un quart des employés souhaitent que les entreprises encouragent ses employés à manger ailleurs que dans leur bureau. Par ailleurs, 25 % souhaitent que leur entreprise encourage la prise de pauses déjeuner complètes afin d’accorder une plus grande importance à une alimentation saine sur le lieu de travail.
  • Deux employés sur cinq souhaiteraient que leur entreprise propose un programme de déjeuner qui favorise une alimentation saine pour l’ensemble du personnel. Les personnes interrogées ont également accordé une grande importance aux options de collations saines pour le bureau.
healthy ready meals
© insta_photos – stock.adobe.com

Ramona Hazan, fondatrice de RAMONA’s, estime que les entreprises devraient faire davantage pour s’adapter aux multiples choix de mode de vie sur le lieu de travail : “L’année 2021 a été une année très populaire pour les régimes sans viande et le mouvement ne semble pas près de s’arrêter. Selon le rapport Food & Drink Report 21-22 de Waitrose & Partner, le “climatarisme”, un régime axé sur la réduction de l’empreinte carbone, gagne en popularité, car les consommateurs sont plus conscients que jamais de leur impact sur l’environnement.”

“À la suite de l’initiative Veganuary de l’année dernière, 82 % des participants ont maintenu une réduction spectaculaire de leur consommation de produits animaux, et 40 % d’entre eux prévoient même de rester végétaliens. Les résultats de notre étude montrent que les travailleurs ont vraiment du mal à s’alimenter sainement sur leur lieu de travail. Les employeurs doivent être plus conscients de ce qu’ils offrent à leurs employés végétaliens et aux travailleurs qui souhaitent adopter des initiatives plus vertes et écologiques.”

© Veganuary – L214

“En attendant, les supermarchés proposent aux travailleurs conscients de la nécessité de s’alimenter sainement des formules de déjeuner végétaliennes. Le concept ‘Lunch’ de Sainsbury’s, par exemple, offre aux travailleurs la possibilité de choisir des déjeuners sains et nutritifs qui ne font pas de compromis sur le goût et la commodité, tout en plaisant aux végétaliens et aux végétariens.”

Tracey Hudson, directrice exécutive de HR Dept, a déclaré : “Les entreprises britanniques devraient adopter des bureaux plus respectueux du végétalisme, car cela peut faciliter le recrutement et la fidélisation du personnel. La promotion d’un bureau végétalien peut aider à attirer des candidats pour le recrutement et c’est aussi un bon moyen de montrer le type de culture que vous avez dans votre entreprise, c’est-à-dire une culture plus ouverte, plus accueillante, plus inclusive et plus soucieuse du développement durable.”

Young woman presenting her idea to colleagues
© Jacob Lund – stock.adobe.com

“Avec l’arrivée de Veganuary, certains employeurs pourraient choisir de proposer des aliments végétaliens pour tous les buffets ou événements qu’ils organisent en janvier. Alors que les objectifs à plus long terme pourraient être axés sur l’acquisition de bureaux et d’équipements de bureau d’origine durable. Se débarrasser de ces vieilles chaises en cuir, par exemple, et les remplacer par une option durable qui n’inclut pas de produits animaux. Pour les entreprises qui ont des objectifs de développement durable, l’adoption d’espaces de bureau véganes pourrait avoir un impact considérable.”

Share

A la une de la Presse Végane

Interviews