New Food Conference 2021: JUST affirme qu’il deviendra “l’œuf le plus consommé au monde”



La New Food Conference, la plus grande conférence d’Europe sur les solutions protéiques alternatives, s’est déroulée virtuellement les 28 et 29 avril. Organisé par ProVeg, l’événement a rassemblé une série d’acteurs clés du secteur.

La conférence a eu lieu pour la première fois en 2019, mais a été élargie cette année pour couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur des produits véganes – y compris l’agriculture, la production, la vente au détail, l’investissement et l’innovation. Plus de 50 conférenciers étaient invités et il y a eu plus de 400 participants.

Des représentants de grandes marques alimentaires, de startups, d’ONG et d’universités ont assisté à la conférence, ainsi que des experts du secteur. Parmi eux, Josh Tetrick de JUST, Will Schafer de Beyond Meat et Cecilia McAleavey d’Oatly.

Pour Cecilia McAleavey, l’accent était mis sur la durabilité. “Nous savons tous, sur la base de faits scientifiques, que nous devons promouvoir le passage à un système alimentaire végétal. Au final, ce sont nos enfants et les générations futures qui y perdent”, a-t-elle déclaré.

Pendant ce temps, Will Schafer a parlé de l’inspiration qui a donné naissance à Beyond Meat : rendre la viande d’origine végane attrayante pour les omnivores. “On ne change pas le monde en vendant moins de viande aux végétariens”, a-t-il déclaré.

Tetrick a déclaré que sa vision était celle d’un monde où manger de la viande n’impliquerait pas de tuer un animal. Il a ajouté que JUST avait l’intention de lancer son alternative aux œufs en Europe d’ici la fin de l’année. “Notre objectif [est] d’être l’œuf le plus consommé au monde. Il est plus sain, vous n’avez pas besoin de poules”, a-t-il déclaré.

new food conference
© The New Food Conference

McAleavey, Jasmijn de Boo la vice-présidente de ProVeg International et le député européen portugais Francisco Guerreiro ont également tenu une discussion sur l’amendement controversé 171, qui imposerait d’énormes restrictions marketing aux alternatives laitières.

“L’amendement 171 est un geste désespéré de l’industrie de la viande et des produits laitiers pour arrêter la croissance naturelle des produits véganes”, a déclaré Guerreiro.

Mais une pétition de ProVeg visant à stopper l’amendement 171 a recueilli 450 000 signatures, ce qui permet d’espérer qu’il sera abandonné. 34 politiciens ont également exhorté le Parlement européen à abandonner l’amendement. “Vous ne pouvez pas ignorer plus d’un demi-million de citoyens”, a déclaré Jasmijn de Boo.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide