Produits et lancements

VFC partage l’évaluation de son impact environnemental alors que son expansion aux États-Unis s’accélère

VFC, la marque de poulet frit végane qui fait fureur dans le monde entier, a publié les résultats d’une étude d’impact indépendante montrant que sa gamme végétale est plus performante que son équivalent animal dans toutes les mesures environnementales. Cette nouvelle intervient alors que la marque militante poursuit l’expansion de son poulet frit végétal sur le marché américain.

VFC a demandé à Mondra, un organisme qui analyse les données de la chaîne d’approvisionnement pour évaluer les performances environnementales de l’industrie alimentaire, de procéder à une évaluation indépendante de l’impact. Cette étude a révélé que le poulet conventionnel a un impact climatique deux fois plus important, utilise 24 fois plus d’eau et a un impact 20 fois plus important sur la biodiversité. Suite à cette étude, VFC met l’industrie de la viande au défi de “faire preuve de transparence et de s’améliorer”.

VFC
© VFC

Le mauvais côté de l’histoire

S’adressant à vegconomist, Matthew Glover, cofondateur de VFC, a expliqué l’appel à l’action : “Ce que nous mangeons a un impact profond sur le monde qui nous entoure et choisir VFC plutôt que de la viande de poulet a tellement d’impacts positifs sans perte de saveur ou de plaisir. L’industrie de la viande doit reconnaître et admettre qu’elle est du mauvais côté de l’histoire, et consacrer son investissement et son temps à la production de produits végétaliens de haute qualité.”

Pour les trois produits de sa gamme, VFC a reçu la note A de la part de la Foundation Earth, l’organisme à but non lucratif qui attribue des notes environnementales pour les emballages. La gamme est depuis peu disponible en supermarchés au Royaume-Uni, notamment dans les magasins de la plus grande chaîne de supermarchés du pays, Tesco, qui est devenu le premier grand détaillant à référencer la marque.

VFC
© VFC

VFC aux États-Unis

La marque de poulet frit végétalien a levé 10,3 millions de dollars cette année pour financer son expansion rapide sur le marché américain. La gamme est actuellement disponible dans les magasins en ligne GTFO It’s Vegan et Vejii. VFC a révélé à vegconomist que de grandes annonces dans les secteurs de la vente au détail et de la restauration sont attendues dans les semaines à venir, la marque ayant reçu un “accueil phénoménal” lors du salon Natural Products Expo West qui a eu lieu récemment à Los Angeles.

“Nous soutenons que nous nous préoccupons du bien-être des poulets, mais bien sûr nous nous soucions de tous les animaux, qu’ils soient d’élevage ou sauvages. Cet audit est donc une nouvelle fantastique, car il montre que non seulement nous épargnons la vie des oiseaux d’élevage, mais que nous protégeons aussi les espèces sauvages et leurs habitats”, a ajouté Matthew Glover.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”