VFC condamne la campagne de marketing de KFC, qu’elle qualifie de “totalement trompeuse”



La marque de poulet frit végane VFC a réagi furieusement à une nouvelle campagne de marketing de KFC qui montre des normes de bien-être animal élevées dans une ferme fournissant la chaîne de restauration rapide.

Pour la campagne, KFC a fait équipe avec l’influenceur Niko Omilana, l’invitant à aller dans la ferme de poulets. Le film montre le sol du hangar recouvert de paille fraîche, des perchoirs et des cloches fournis pour enrichir la vie des poulets, des oiseaux en bonne santé et un espace raisonnable.

Mais VFC s’est montré sceptique, ayant enquêté dans plusieurs élevages de volailles et constaté des conditions toujours médiocres. La société britannique, qui a déjà déclaré son intention de “s’attaquer à l’industrie du poulet” et de “mettre fin à l’élevage industriel”, a retrouvé la ferme utilisée dans le film et s’est associée à un cinéaste. Quelques semaines seulement après le début de la campagne de KFC, VFC a capturé des images et des photos qui semblaient montrer des conditions inhumaines.

VFC
© VFC

Une campagne “fallacieuse”

À l’intérieur du hangar, VFC dit n’avoir trouvé aucune paille, un sol détrempé par les excréments, aucune cloche et des perchoirs bien trop hauts pour que les poulets puissent les atteindre. L’entreprise rapporte qu’il y avait plusieurs oiseaux malades et blessés et des bacs pleins de carcasses à l’extérieur du hangar. Il y avait également des oiseaux morts gisant dans une brouette et sur le sol du hangar, qui était bien plus encombré que ce que montre le film de KFC.

“C’est la campagne de marketing la plus fallacieuse que nous ayons vue depuis longtemps”, a déclaré Matthew Glover, cofondateur de VFC. “Cette représentation de l’élevage de poulets est tout à fait trompeuse et cherche à rassurer le public en lui faisant croire que tout va bien, alors que rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Nous n’avons pas été surpris de constater que les choses allaient si mal, car c’est la réalité quotidienne de l’élevage intensif de poulets. Mais cela ne nous laisse qu’une seule question : la ferme a-t-elle menti à KFC sur ses normes de bien-être, ou est-ce KFC qui nous ment à nous tous ?”.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide