Le marché sud-coréen de la viande alternative progresse de 35 % par an



Le marché sud-coréen de la viande alternative est en pleine expansion, selon les données d’Euromonitor et de la Korea Agro Fisheries and Food Trade Corporation.

Le marché, qui valait 13,9 millions de dollars l’année dernière, a augmenté de 35 % en glissement annuel entre 2020 et 2021. Cette croissance devrait se poursuivre, car de plus en plus de Coréens adoptent une alimentation végétale, en grande partie pour des raisons environnementales et de santé.

Les jeunes sont le moteur de la croissance du marché

En 2020, les données montraient déjà que le secteur végétalien était en pleine croissance en Corée du Sud, en grande partie grâce à l’impulsion des milléniaux. Le secteur végétal a triplé au cours de la décennie précédente et un cinquième des Sud-Coréens ont réduit leur consommation de viande.

fromage végane Yangyoo
© Yangyoo

“Beaucoup de jeunes entre 20 et 30 ans s’identifient comme des citoyens du monde”, a déclaré Jeon Mi-young, chercheur au centre d’analyse des tendances de la consommation de l’Université nationale de Séoul, au Korea JoongAng Daily. “Ainsi, au lieu de diviser les gens en différentes nationalités ou races, ils considèrent tout le monde, y compris les plantes et les animaux, comme des êtres égaux sur la Terre.”

Les marques de viande alternative présentes sur le marché sud-coréen

La Corée du Sud compte toute une série de marques proposant des protéines alternatives. L’une des plus connues est la marque de bœuf et de porc véganes Unlimeat, qui a récemment été lancée aux États-Unis. De son côté, Devotion Foods a créé des produits à base de viande alternative contenant plus de protéines que le bœuf, tandis que Yangyoo a mis au point six types de fromage végétalien.

Les entreprises conventionnelles s’y mettent aussi, le géant de l’alimentation et des boissons Nongshim a ainsi lancé une gamme végane appelée Veggie Garden. Certaines entreprises, comme CellMEAT, travaillent également sur des produits carnés cultivés.

Nongshim gamme Veggie Garden
© Nongshim

Le mécontentement des producteurs de viande

Comme c’est le cas ailleurs dans le monde, la popularité croissante des alternatives à la viande en Corée du Sud a provoqué des réactions négatives de la part de l’industrie de la viande. Les producteurs de viande sont particulièrement mécontents du placement des substituts végétaux dans l’allée viande, ce qu’ils jugent “injuste”.

L’industrie de la viande fait également pression pour qu’il soit illégal d’utiliser les mots “viande” ou “lait” sur les emballages des produits d’origine végétale. Bien qu’il reste à voir si ces tentatives seront couronnées de succès, des cas similaires ailleurs dans le monde ont généralement échoué. De plus, à mesure que les perceptions changent et que les mentalités évoluent, l’industrie aura de plus en plus de mal à convaincre les consommateurs.

“Parmi la génération des milléniaux, qui s’efforcent de ‘consommer éthique’, un changement de perception s’est produit dans l’acceptation du végétalisme comme une préférence alimentaire parmi d’autres”, a déclaré un responsable du distributeur alimentaire Dongwon F&B au Korea Herald.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide