Les régimes végés pourraient remplacer le régime traditionnel d’ici un siècle



Business Expert a compilé une série d’infographies basées sur divers rapports liés aux régimes végétaliens. Les images montrent la croissance rapide de l’économie végétalienne et l’effet que cela aura sur le commerce mondial dans les décennies à venir.

L’une des conclusions clés est que le marché mondial des aliments végétaliens devrait atteindre 35,5 milliards de dollars d’ici 2027, alors que le marché de la viande a diminué de 3% en 2020.

Au Royaume-Uni, les jeunes générations sont le principal moteur du changement, influencées par des préoccupations concernant le bien-être animal, la santé et le réchauffement climatique. La religion et les allergies sont également des facteurs motivant ce choix alimentaire.

vegan business expert
© Business Expert

Les statistiques montrent une importante augmentation du nombre de personnes s’inscrivant à Veganuary, ce chiffre est passé de 4 000 en 2014 à 500 000 en 2021. 13% des Britanniques sont désormais végétariens ou végétaliens et 21% sont flexitariens. Cela signifie qu’au moins un tiers de la population a réduit sa consommation de viande.

business expert
© Business Expert

On note une croissance particulièrement forte dans le domaine du lait végétal, un marché dont la valeur est passée de 13 à 35 milliards en 5 ans. Parallèlement, le marché du lait de vache a diminué de 6%. Selon Business Expert, ce taux de croissance indique que les régimes végétaliens pourraient remplacer le régime traditionnel au cours du siècle prochain.

business expert
© Business Expert

Plusieurs autres études ont récemment prédit une croissance énorme du marché végétalien. Un rapport de Food Frontier a révélé que le marché australien des simili-carnés alternatifs à la viande pourrait valoir 3 milliards de dollars d’ici 2030, tandis qu’une autre étude a révélé que le secteur européen des aliments végans a augmenté de 49% en deux ans. Une étude de GFI (Good Food Institute) a également révélé que le coût de la viande cultivée à partir de cellules pourrait chuter à 5,71 dollars le kilo d’ici 2030.

Les recherches suggèrent même que d’ici 2040, 60% de la viande sera soit d’origine végétal, soit de culture cellulaire. D’ici deux décennies, la viande animale pourrait être en voie de disparition et cela aura d’énormes implications économiques et environnementales.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide