ProVeg International lance un conseil d’administration des jeunes pour exiger un changement du système alimentaire



ProVeg International a formé un conseil d’administration composé de jeunes militants influents (Youth Board) du monde entier, dans le but de réduire la consommation de viande de 50% d’ici 2040 sous la bannière “Diet Change Not Climate Change (Changement de régime contre le changement climatique)”. Le Youth Board utilisera les voix de l’avenir pour faire pression sur les décideurs politiques afin qu’ils agissent sur le changement climatique.

En faveur d’un changement du système alimentaire pour lutter contre la crise climatique, l’organisation de sensibilisation à l’alimentation ProVeg International a formé le nouveau Youth Board avec 10 jeunes de quatre continents. Les membres sont tous déjà des militants actifs dans le domaine du changement climatique et représentent un groupe puissant pour faire avancer les appels urgents au changement du système alimentaire.

Genesis Butler
Source de l’image : Genesis Butler Instagram

Alors que les jeunes du monde entier descendent dans la rue pour la grève annuelle du climat (organisée par les Vendredis pour l’avenir de Greta Thunberg), le conseil international des jeunes de ProVeg comprend les conférencières TedX Genesis Butler et Hannah Testa, ainsi que des militants écologistes de Chine, du Brésil et de toute l’Afrique. Vous pouvez rencontrer l’ensemble du conseil ici.

Rania Hashim, une jeune fille de 15 ans membre du nouveau conseil, explique : “L’intégration des jeunes dans les mouvements mondiaux pour le climat fait partie intégrante du développement durable, car ce sont les jeunes qui sont les plus touchés par les décisions que nous prenons aujourd’hui en matière de climat. Je suis très enthousiaste à l’idée de rejoindre le conseil des jeunes de ProVeg pour ajouter ma voix au mouvement !”

Joshua Omunuk, un jeune activiste climatique ougandais, ajoute : “Les régimes alimentaires riches végétaux réduisent les émissions et ont également tendance à être plus sains, ce qui entraîne des taux plus faibles de maladies chroniques. Je pense que le passage à une alimentation riche en plantes est une solution au réchauffement climatique axée sur la demande. Les régimes alimentaires à base de viande ont de fortes répercussions sur le climat. Pour faciliter cette transition, les options végétales doivent être disponibles, visibles et attrayantes, y compris les substituts de viande de haute qualité.”

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide