Selon un nouveau livre, les restaurateurs perdent 10 % de leurs revenus en ne tenant pas compte des restrictions alimentaires



Dans son nouveau livre, Inclusive : The New Exclusive, l’experte en sécurité alimentaire Heather Landex soutient que l’industrie alimentaire ne donne pas aux consommateurs ayant des restrictions alimentaires les informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées.

Ce manque d’information a conduit à plusieurs reprises à des réactions allergiques graves, parfois mortelles. Selon Heather Landex, les magasins d’alimentation perdent également de l’argent, car de nombreux consommateurs ayant des restrictions alimentaires ne se sentent pas à l’aise lorsqu’ils mangent à l’extérieur.

Ces consommateurs sont aujourd’hui plus nombreux que jamais. À titre d’exemple, un quart des ménages britanniques font des achats dans la section “Free From”. Les restrictions alimentaires comprennent les allergies et les intolérances alimentaires, ainsi que les préférences telles que le végétarisme et le végétalisme.

Heather Landex allergies book cover
© Heather Landex

Heather Landex est elle-même végétalienne et souffre également d’allergies alimentaires. Elle a eu l’idée d’écrire ce livre après avoir subi une réaction allergique grave.

Elle affirme que le manque de clarté dans l’étiquetage des aliments véganes est un problème, car les personnes allergiques aux ingrédients d’origine animale tels que les produits laitiers ou les crustacés peuvent supposer que les aliments véganes peuvent être consommés sans danger. En réalité, de nombreux produits végétaliens sont fabriqués au sein d’installations qui manipulent également des ingrédients d’origine animale, ce qui signifie qu’ils ne conviennent pas aux personnes allergiques. Les statistiques suggèrent que 80 % des personnes qui mangent dans des restaurants végétaliens ne sont pas véganes, ce qui fait craindre que beaucoup d’entre elles puissent avoir des allergies.

Il y a également eu une controverse autour d’options véganes qui ne conviennent pas vraiment aux végétariens ou véganes parce qu’elles sont cuites sur le même gril que la viande. C’est le cas du Rebel Whopper de Burger King et du McVeggie de McDonald’s en Nouvelle-Zélande.

Rebel Whopper & Rebel Chicken King
© Burger King

Malheureusement, de nombreux fabricants de produits alimentaires se déresponsabilisent en incluant des avertissements génériques sur les emballages.

“Les seuils de contamination ne sont pas encore réglementés”, explique Heather Landex, “et par conséquent, les termes “peut contenir” ou “traces” sont des clauses de non-responsabilité utilisées pour transmettre la responsabilité des allergies alimentaires et de la contamination tout au long de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, jusqu’au consommateur. Le chef ou le consommateur n’a souvent aucune idée de ce que ces clauses de non-responsabilité signifient réellement pour eux en termes de risque.”

Au total, on estime qu’environ 1 personne sur 10 a une forme de restriction alimentaire, ce qui signifie que les entreprises pourraient perdre 10 à 15 % de leurs revenus en ne répondant pas aux besoins de ce marché. Notamment en ce moment, puisque l’alimentation végane est de plus en plus populaire : 55% des ménages britanniques réduisent leur consommation de viande, tandis que 23% des personnes évitent les produits laitiers.

“Pourquoi une personne irait-elle manger dans un restaurant où un membre de son groupe n’est pas le bienvenu ?”, déclare Heather Landex. Une énorme partie de la réussite commerciale consiste à comprendre les besoins et les désirs des clients. Malheureusement, les personnes sans allergies, intolérances ou préférences alimentaires, ne le comprennent tout simplement pas ou considèrent ces clients comme étant gênant, alors que la restauration pour tous les besoins devrait être la norme.”

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide