A la une de la Presse Végane

Attaqué par le lobby du porc, La Vie riposte de manière originale et invite les consommateurs à se faire entendre

La startup française La Vie, spécialisée dans les alternatives végétales au porc, s’est fait attaquer par INAPORC, le lobby du porc, car ses lardons végétaux ressemblent trop aux lardons d’origine animale.

“Le lobby du porc nous met en demeure au titre de ‘concurrence déloyale’, car nos lardons végétaux reproduisent parfaitement les ‘authentiques’ lardons de porc. Si si. Le plus beau compliment du monde, avec accusé de réception en bonus”, a déclaré La Vie sur les réseaux sociaux.

La vie affiche publicitaire
© La Vie

“La lettre d’amour précise que nos lardons végétaux “se contentent de reproduire la forme, la couleur, la texture, (…) et le goût des lardons de porc”. Réussir ça à base de plantes, en France, sans l’animal dans l’équation et la souffrance et le CO2 qui vont avec, oui on avoue notre crime : on s’en contente”, ajoute la startup.

La Vie, qui ne manque jamais d’originalité et de répartie, a alors riposté en demandant à sa communauté et aux consommateurs d’écrire à INAPORC. Pour la startup, si les lardons végétaux sont à ce point identiques, alors pourquoi ne pas changer la “recette” des lardons de porc d’origine animale et éviter ainsi la souffrance des cochons et l’impact environnemental néfaste ?

“On vous propose, vous aussi, d’aller demander au lobby du porc de changer leurs lardons (qui ressemblent quand même un peu trop à nos lardons végétaux) en leur envoyant cette petite lettre qu’on a glissé ce matin dans 260 000 exemplaires Le Parisien et téléchargeable ici. PS. Les frais de porc sont à votre charge. On a déjà donné, vous ne nous en voudrez pas…”, explique La Vie, qui semble avoir su tirer profit de cette attaque.

Share

A la une de la Presse Végane

Interviews