Société

La marine américaine pourrait commencer à servir des viandes végétales en 2023

La marine américaine pourrait commencer à tester des viandes végétales dans certaines bases navales en 2023. Une disposition récemment ajoutée à la loi d’autorisation de la défense nationale de 2023 créerait un programme pilote de trois ans pour offrir des options de protéines végétales dans un minimum de deux bases opérationnelles de la Marine. S’il est pleinement approuvé, le programme entrerait en vigueur d’ici mars 2023.

Une mesure économique

Introduite par la représentante Elissa Slotkin (D-MI), la disposition est largement présentée comme une mesure d’économie. En effet, il est précisé que servir des protéines végétales dans les bases “où les options de protéines carnés peuvent être coûteuses à obtenir ou à stocker”, en désignant des bases insulaires comme Guam et Sasebo, au Japon, comme bases candidates. La mesure précise également que les troupes des bases participantes auront toujours accès aux produits animaux, les produits végétaliens étant proposés comme protéine supplémentaire.

Pour évaluer la faisabilité et les avantages éventuels de servir aux troupes de la viande végétale, le programme mesurera le taux de consommation de protéines végétales des marins et comparera les coûts d’achat, de stockage et de service des protéines végétales par rapport à la viande traditionnelle, entre autres analyses. Après trois ans, les résultats seront soumis aux commissions des services armés de la Chambre et du Sénat.

Beyond Burger Hero
© Beyond Meat

Une protéine très demandée

En effet, le taux d’inflation aux États-Unis a atteint 9,1 %, son plus haut niveau depuis 40 ans, et les prix des denrées alimentaires ont également augmenté, en particulier ceux de la viande conventionnelle. En fonction du succès du programme pilote, les protéines alternatives pourraient s’avérer précieuses en tant que produit de base moins coûteux.

En outre, une enquête menée par le groupe de défense des droits des animaux Mercy for Animals a révélé que 81 % des troupes de l’armée américaine souhaitent davantage de produits véganes y compris des repas prêts à consommer. D’autres branches de l’armée, comme l’armée de l’air, ont déjà commencé à proposer le Beyond Burger dans certaines aires de restauration des bases, tandis que les garde-côtes américains ont ajouté des options végétaliennes dans certaines installations, notamment au centre de formation des garde-côtes à Yorktown, en Virginie.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”