Un joueur de la NBA devient le nouvel ambassadeur de JUST Egg



Il y a quelque temps, de nombreux athlètes étaient ambassadeurs de chaînes de restauration rapide et de marques de sodas. Toutefois, le joueur de la NBA Cade Cunningham est récemment devenu le dernier athlète à promouvoir les aliments sains grâce à un partenariat avec le leader du végétal JUST Egg. Cela s’inscrit dans le prolongement de l’acte de Ronaldo, qui a récemment fait sensation dans le monde entier en écartant les bouteilles Coca-Cola lors d’une conférence de presse à l’occasion de  l’Euro 2021.

Cade Cunningham est un joueur prometteur qui a récemment été recruté par les Pistons de Détroit. Il rejoint un nombre croissant d’athlètes qui choisissent des marques plus saines, en accord avec leur style de vie, plutôt que des partenaires plus conventionnels.

En juillet dernier, la fromagerie végétalienne Miyoko’s Creamery s’est associée non pas à un, mais à cinq athlètes olympiques végétaliens : David Verburg, Rachael Adams, Heather Mitts, Dustin Watten et Dotsie Bausch. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un programme appelé “Cheese of Champs“, qui a pour but de promouvoir un mode de vie sain et végétal.

L’année dernière, deux autres athlètes olympiques (Michael Phelps et Aly Raisman) sont devenus les visages du lait de soja Silk. Et en 2019, une équipe de joueurs de la NBA et du NFL (National Football League) est devenue ambassadrice de la marque Beyond Meat.

Silk Soymilk MichaelPhelps AlyRaisman
© Silk

La montée en puissance de Eat JUST

Récemment, Eat JUST (producteur de JUST Egg) a annoncé qu’il envisageait d’entrer en bourse soit en fin d’année, soit début 2022. L’entreprise devrait être valorisée à un minimum de 3 milliards de dollars.

En mai, sa filiale de viande issue de cultures cellulaires GOOD Meat a levé 170 millions de dollars, une semaine seulement après la désignation de Eat JUST comme l’une des “entreprise novatrice de l’année” par Fast Company. Le poulet cultivé de GOOD Meat a été autorisé à la vente à Singapour à la fin de l’année 2020 et il est désormais disponible en livraison à domicile.

“En travaillant en partenariat avec le secteur agricole au sens large et avec les décideurs politiques avant-gardistes, des entreprises comme la nôtre peuvent contribuer à répondre à la demande accrue de protéines animales alors que notre population atteindra 9,7 milliards d’habitants d’ici 2050”, a déclaré Josh Tetrick, PDG d’Eat JUST.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide