La viande alternative continue de gagner du terrain en Argentine, le “pays du bœuf”



L’Argentine, pays réputé pour sa culture du bœuf et l’un des plus gros consommateurs de viande au monde, voit la production de viande végétale atteindre des niveaux sans précédent.

Le pays connaît un regain d’intérêt pour la viande alternative poussé par la demande de consommateurs préoccupés (en particulier par les jeunes générations) par les questions environnementale, de nutrition et de bien-être animal. vegconomist s’intéresse aux acteurs clés du secteur des protéines alternatives florissant en Argentine :

Kernel Mycofoods / Eternal
Cette semaine, Kernel Mycofoods a changé de nom pour devenir Eternal. Cette biotech basée à Buenos Aires utilise l’IA, la vision par ordinateur et des technologies exclusives pour créer des mycoprotéines, des protéines durables issues de champignons. Eternal a des projets ambitieux pour 2022, grâce à sa récente levée de fonds de plus de 15 millions de dollars et son annonce d’une éventuelle cotation en bourse. “Nous pensons qu’Eternal reflète mieux notre engagement envers les générations futures”, a déclaré l’entreprise à propos du changement de marque.

tomorrow foods
© Tomorrow Foods

Tomorrow Foods

Tomorrow Foods est spécialisée dans le développement de systèmes et de solutions protéiques d’origine végétale pour l’industrie alimentaire et des boissons. Elle a récemment obtenu des investissements de 3 millions de dollars, après deux années de croissance en Argentine. La startup de biotechnologie cherche maintenant à étendre son empreinte commerciale à toute l’Amérique latine.

Frizata
Frizata, l’une des entreprises pionnières de l’alimentation végétalienne en Argentine, vend actuellement une gamme de produits surgelés directement aux consommateurs dans tout le pays. Elle a récemment élargi sa gamme de produits et son champ d’action au Brésil, au Chili et aux États-Unis, alors que l’entreprise poursuit sa croissance et a conclu en juillet dernier un tour de table de 5 millions de dollars.

Frizata vegan burger
© Frizata

Moolec
Un autre acteur de cette nouvelle génération de protéines est Moolec, qui évite l’utilisation de bioréacteurs pour cultiver des protéines, mais réalise le processus à travers les plantes elles-mêmes. Pour ce faire, les plantes sont génétiquement modifiées pour devenir des “usines” à protéines. Bien qu’elle soit basée au Royaume-Uni, Moolec compte parmi ses fondateurs Gastón Paladini, membre d’une famille argentine réputée et historiquement dédiée au porc.

NotCo
La plus grande entreprise d’alimentation végétale d’Amérique latine, NotCo, a récemment conclu un accord avec Mostaza, la plus grande chaîne de restauration rapide d’Argentine. Le partenariat verra le lancement d’une nouvelle ligne de produits Mega NotBurger qui sera disponible dans plus de 150 magasins en Argentine.

NotCo
© NotCo

“Avec le nouveau Mega NotBurger, de Mostaza, nous portons la restauration rapide argentine à un autre niveau, nous sommes des pionniers avec ce produit. Nous faisons la différence et nous faisons le grand pas dont la catégorie avait besoin en termes d’innovation et d’inclusion, en générant une proposition de valeur adaptée aux nouvelles habitudes de consommation”, a expliqué Leandro Castorani, directeur commercial de Mostaza.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide