Ready Burger rend permanent le “premier burger végétalien à 99 pence” au monde



Ready Burger, la chaîne britannique de restauration rapide végétalienne, s’apprête à faire de son burger végétalien à 99 pence un plat permanent du menu, suite au succès du Veganuary. Cette décision intervient alors que des études révèlent que certains consommateurs pensent que les régimes végétaliens coûtent plus cher, ce que Ready Burger entend rectifier.

Après avoir vendu plus de 2 000 hamburgers végétaliens par semaine en janvier, la marque londonienne s’est donné pour mission de rendre la restauration rapide végétalienne accessible à tous et affirme avoir déjà vendu quatre fois plus que le McPlant burger de McDonald’s lors de sa phase pilote aux États-Unis.

Ready Burger
© Ready Burger

Ready Burger a été fondé par Max Miller et Adam Clark. Le premier emplacement avait ouvert à Crouch End, à Londres, et le second sur Finchley Road, avec deux autres emplacements en cours de préparation. L’entreprise a récemment annoncé la clôture d’une campagne de financement participatif très réussie, qui a permis de lever 2 millions de livres sterling et de pulvériser l’objectif de 1,5 million de livres sterling en quelques heures.

Coût, commodité et goût

Des recherches ont montré qu’il existe une croyance répandue selon laquelle les régimes végétaliens coûtent plus cher. Selon Ready Burger, des chercheurs de l’université de Bath ont découvert que, bien que les omnivores soient d’accord avec les arguments éthiques et environnementaux en faveur du végétalisme, ils sont rebutés par des raisons pratiques telles que le coût, la commodité et le goût. À moins d’un tiers du coût du McPlant de McDonald (3,59 £) et du Whopper végétal de Burger King (4,99 £), Ready Burger vise à répondre à ces préoccupations et à ces idées fausses.

“Ready Burger est 100% végétal, il n’y a donc pas de contamination croisée en cuisine et les clients peuvent être sûrs que la société partage leurs valeurs : un burger végétal émet 92% moins de gaz à effet de serre, nécessite 93% moins de terres et 70% moins d’eau qu’un burger au bœuf”, commente Adam Clark, cofondateur et directeur de l’exploitation.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide