Etudes et Statistiques

Un sondage de SuperMeat révèle que près de 90 % des chefs américains seraient prêts à servir de la viande cultivée

Une nouvelle enquête menée par la société de technologie alimentaire SuperMeat a découvert que 86 % des chefs américains sont intéressés par le fait de servir des viandes, des volailles ou des produits de la mer cultivés aux clients.

“Il est formidable de voir l’intérêt et la positivité de la communauté culinaire professionnelle envers la viande cultivée”.

Menée par le cabinet d’études de marché Censuswide, l’enquête a sondé les opinions de 251 chefs et professionnels de l’alimentation américains. Les résultats sont les suivants :

  • 86 % des chefs sont intéressés par le fait de servir de la viande ou de la volaille cultivée, 22 % d’entre eux se disent même “très intéressés”.
  • 84 % envisageraient de remplacer la viande conventionnelle par de la viande cultivée dans leurs menus si les prix étaient similaires.
  • 77 % seraient prêts à payer une prime pour les viandes cultivées, entre 11 à 15 % de plus.

Les personnes interrogées ont indiqué que la sécurité alimentaire, les préoccupations environnementales et la demande des consommateurs étaient les principales motivations pour ajouter de la viande cultivée à leurs menus.

Le poulet est le premier choix

Lors de l’évaluation des différents types de viande, 51 % des chefs étaient les plus intéressés par la dégustation de volaille cultivée. Toutefois, l’étude a révélé des différences notables dans la préférence des viandes selon la région et le type de restaurant, le bœuf et les viandes exotiques étant le premier choix des chefs du Sud (44 %) et le porc celui des chefs de la haute gastronomie (52 %).

Pour les chefs servant de la cuisine américaine ou travaillant dans la restauration rapide, le poulet était également le premier choix (64 % et 62 %), tandis que les chefs cuisinant de la cuisine italienne penchaient pour les produits de la mer (56 %). De leur côté, les chefs axés sur les cuisines japonaise, française et indienne préféraient les viandes exotiques.

Supermeat
© Supermeat

Une demande en hausse

Dans l’ensemble du pays, 65 % des chefs ont signalé une augmentation de la demande de substituts de viande au cours des cinq dernières années. En particulier, 87 % des restaurants du Midwest et 82 % des établissements de restauration rapide ont signalé une hausse de l’intérêt pour les substituts de viande.

  • 86 % des chefs cuisinant principalement de la cuisine japonaise ont constaté une augmentation de la demande d’alternatives à la viande.
  • 60 % des chefs disent utiliser des ingrédients végétaliens pour créer leurs propres alternatives et 45 % utilisent des alternatives végétales à la viande emballées ou prêtes à l’emploi.
  • 80 % d’entre eux envisageraient d’utiliser de la viande cultivée à la place des substituts de viande, si c’était possible.

L’enquête révèle également un niveau élevé d’optimisme à l’égard du lancement prévu des viandes et volailles cultivées, 79 % d’entre eux estimant que ces produits commenceront à faire leur entrée dans les restaurants et l’industrie hôtelière traditionnelle d’ici un an.

SuperMeat poulet cultivé
© SuperMeat

Prêt pour le grand public

“Il est formidable de voir l’intérêt et la positivité de la communauté culinaire professionnelle envers la viande cultivée”, déclare Ido Savir, PDG de SuperMeat. “Cela démontre que les chefs sont plus qu’intrigués par la viande cultivée, qu’ils en comprennent les avantages et qu’ils sont prêts à la voir servie dans les restaurants grand public. SuperMeat est ravi de poursuivre son travail de commercialisation des produits à base de viande cultivée et d’être parmi les premiers à proposer ces options dans les menus à travers les États-Unis. “

Share