XCellR8 reçoit le soutien d’Unilever et d’AstraZeneca pour ses tests en laboratoire véganes



XCellR8, un laboratoire britannique accrédité BPL qui se consacre exclusivement aux tests de sécurité et d’efficacité sans animaux, annonce qu’il a obtenu 100 000 £ d’Unilever et d’AstraZeneca pour développer des tests respectueux des animaux pour les nouveaux produits en cosmétique et hygiène. La société affirme qu’elle est “le seul laboratoire au monde à réaliser des tests entièrement exempts de produits animaux (ou véganes) ; nous n’utilisons pas de sérum, de tissus ou d’anticorps extraits d’animaux”.

L’entreprise compte parmi ses clients des marques grand public de la grande distribution, de grands fabricants d’ingrédients et des PME à croissance rapide. Elle effectue des tests sans cruauté pour des produits tels que des crèmes hydratantes, des savons et des shampooings, des produits d’entretien ménager et des produits chimiques industriels. Sur son site web, on peut lire : “Nous n’utilisons que des cultures de cellules humaines (dons volontaires) et d’autres techniques in vitro, remplaçant ainsi les tests sur animaux dépassés.”

©XCELLR8

Le financement de 100 000 £ a été accordé pour une étude de six mois dans le cadre du concours d’innovation CRACK IT Challenges qui finance des collaborations dont le prix est parrainé par Unilever et AstraZeneca et cofinancé par Unilever. Le succès potentiel de l’étude pourrait conduire à l’acceptation de nouvelles directives utilisées par l’industrie dans le monde entier.

En décembre, nous vous avons parlé d’une autre organisation au Mexique, le Laboratoire de recherche alternative (LIALT), qui utilise des méthodes sans animaux pour l’évaluation toxicologique de tous les types de produits destinés à la consommation humaine, y compris les produits chimiques, les médicaments, les cosmétiques et les produits ménagers. On peut espérer que des scientifiques comme ceux-là provoquent un effet papillon dans le monde entier.

©XCELLR8

La fondatrice de XCellR8, le Dr Carol Treasure, a déclaré au Liverpool Business News : “La disponibilité accrue des services de tests in vitro a déjà permis de sauver la vie d’innombrables animaux et d’améliorer la précision et la fiabilité des tests sur lesquels les humains comptent pour s’assurer que les produits sont sûrs. Cependant, l’utilisation continue de composants animaux dans la plupart de ces tests continue de compromettre leur pertinence pour l’homme et d’affecter la reproductibilité des résultats – un facteur qui a été largement négligé jusqu’à récemment en raison du statuquo”.

“La demande des consommateurs pour des produits véganes augmente, la chaîne d’approvisionnement et la nécessité de sécuriser ces nouveaux produits selon cette tendance continue de se renforcer. Nous sommes ravis de voir Unilever et AstraZeneca parrainer des travaux visant à combler cette lacune dans la science.” ajoute le Dr Carol Treasure.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide