Politique et législation

Les écoles de l’Illinois, qui accueillent près de 2 millions d’élèves, vont commencer à proposer des repas véganes

En vertu d’une nouvelle loi, les enfants de l’Illinois auront pour la première fois accès à des déjeuners scolaires végétaliens. Le projet de loi 4089, récemment signé par le gouverneur JB Pritzer, oblige tous les districts scolaires de l’Illinois à fournir des repas végétaliens conformes aux directives fédérales en matière de nutrition. Cette loi, qui devrait entrer en vigueur le 23 août 2023, sera un exemple pour les autres districts scolaires des États-Unis.

Aider les élèves à s’épanouir et à réussir

Parrainée par Cyril Nichols, représentant de l’État de Chicago, et Dave Koehler, sénateur de l’État, la loi 4089 oblige les écoles à proposer des repas végétaliens sur demande et à tenir compte d’autres restrictions alimentaires religieuses, telles que le casher et le halal. Selon les défenseurs de cette loi, elle vise à garantir aux étudiants un accès à des repas sains et abordables.

“Des repas équilibrés et nutritifs de toutes sortes sont essentielles à la capacité des élèves à apprendre et à réussir”, a déclaré Nichols, qui a défendu cette législation. “Offrir plus d’options de repas sains dans nos écoles aide nos élèves à s’épanouir et à réussir.”

Whitsons
© Whitsons Culinary Group

Une tendance croissante

Malgré ces changements, les programmes nationaux américains de repas scolaires exigent toujours l’inclusion de lait de vache pour recevoir un financement fédéral. La réglementation actuelle stipule que les districts scolaires subventionnés et les fournisseurs de nourriture “ne peuvent pas faire de discrimination contre la consommation de lait de vache avant l’école, après l’école, dans l’enceinte de l’école ou lors de tout événement parrainé par l’école.” La législation de l’Illinois et d’autres législations en cours remettraient directement en cause cette exigence.

Dans l’État de New York, le sénateur d’État Robert Jackson présente un projet de loi similaire, le Making Equitable and Alternative Lunches (MEAL) Act, qui offrirait aux élèves des options de repas végétaliens sans coût supplémentaire. En février, la ville de New York a commencé à servir des repas végétaliens à près d’un million d’élèves dans le cadre des Vegan Fridays, une initiative en faveur d’une alimentation saine promue par le maire de New York Eric Adams. L’Illinois espère offrir aux enfants une diversité similaire dans leurs choix alimentaires.

Whitsons Veggabols
Repas scolaires végétaliens de la HSUS © Whitsons Culinary Group

“Que les besoins alimentaires d’un élève soient d’origine religieuse, sanitaire ou autre, l’offre d’une option de repas à base de plantes répondrait à une variété d’exigences”, a commenté M. Koehler. “Offrir une option de repas secondaire saine dans nos écoles est une victoire sur toute la ligne”.

Share

A la une de la Presse Végane

Interviews