Les investissements dans les protéines alternatives en Asie-Pacifique ont augmenté de 92 % pour atteindre 312 millions de dollars



Selon un nouveau rapport de GFI APAC, les investissements dans les protéines alternatives dans la région d’Asie-Pacifique sont passés de 162 millions de dollars en 2020 à 312 millions de dollars en 2021, soit une hausse vertigineuse de 92 %.

Alors que les startups d’alimentation cultivée et de fermentation de précision commencent à prendre un grand pourcentage des investissements dans les protéines alternatives au niveau mondial, les entreprises véganes dominent toujours dans la région APAC. Parmi les plus grandes réussites, citons la levée de fonds record de 30 millions de dollars de Next Gen Foods et le tour de table de série B de 100 millions de dollars de Starfield.

En lice pour rattraper l’Amérique du Nord ?

Alors que la part de l’APAC dans les investissements dans les protéines alternatives augmente, celle de l’Amérique du Nord diminue rapidement, passant de près de 100 % à deux tiers. Cependant, si l’APAC est en hausse en termes d’investissements dans les viandes végétales et cultivées, la région est à la traîne en ce qui concerne la fermentation de précision. L’Amérique du Nord concentre toujours plus de 90 % des investissements dans ce secteur et des efforts sont nécessaires pour aider l’APAC à rattraper son retard.

Starfield Master Pastrami Beef2
© Starfield

Un “foyer de licornes des protéines alternatives”

Des initiatives ont déjà été mises en place pour tenter de stimuler les startups asiatiques spécialisées dans les protéines alternatives, notamment une société de capital-risque nouvellement créée, Better Bite Ventures, qui a lancé un fonds de 15 millions de dollars.

En novembre, la société de capital-risque et l’accélérateur Foodland Ventures prévoyaient déjà que l’APAC rattraperait l’Europe et les États-Unis en termes d’innovation dans le domaine des protéines alternatives. L’entreprise soulignait que la demande croissante de viande parmi les classes moyennes de la région rendrait les alternatives durables de plus en plus importantes.

“Après une nouvelle augmentation massive des investissements privés, la région APAC a le potentiel pour devenir un véritable foyer de licornes des protéines alternatives si les investisseurs sont suffisamment stratégiques pour soutenir également les infrastructures de fabrication de viande végétale, de fermentation et de culture, qui sont essentielles pour une croissance soutenue du secteur. Ces nouveaux chiffres encourageants montrent plus clairement que jamais que le moment est venu pour la région APAC de construire, construire et construire”, a déclaré Mirte Gosker, directrice générale par intérim du Good Food Institute APAC.

Articles récents




  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide
  • Le newsletter vegconomist :
    actualités pour les décideurs

     

    Inscrivez-vous au newsletter vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.


    Je ne reçois pas la newsletter vegconomist, que puis-je faire ?


    Cliquez ici pour ajouter vegconomist à votre liste de contacts mails pour être sûr.e.s de bien recevoir notre newsletter.

    Adresse e-mail non valide