Investissement et acquisition

Les investissements dans les protéines alternatives en Asie-Pacifique ont augmenté de 92 % pour atteindre 312 millions de dollars

Selon un nouveau rapport de GFI APAC, les investissements dans les protéines alternatives dans la région d’Asie-Pacifique sont passés de 162 millions de dollars en 2020 à 312 millions de dollars en 2021, soit une hausse vertigineuse de 92 %.

Alors que les startups d’alimentation cultivée et de fermentation de précision commencent à prendre un grand pourcentage des investissements dans les protéines alternatives au niveau mondial, les entreprises véganes dominent toujours dans la région APAC. Parmi les plus grandes réussites, citons la levée de fonds record de 30 millions de dollars de Next Gen Foods et le tour de table de série B de 100 millions de dollars de Starfield.

En lice pour rattraper l’Amérique du Nord ?

Alors que la part de l’APAC dans les investissements dans les protéines alternatives augmente, celle de l’Amérique du Nord diminue rapidement, passant de près de 100 % à deux tiers. Cependant, si l’APAC est en hausse en termes d’investissements dans les viandes végétales et cultivées, la région est à la traîne en ce qui concerne la fermentation de précision. L’Amérique du Nord concentre toujours plus de 90 % des investissements dans ce secteur et des efforts sont nécessaires pour aider l’APAC à rattraper son retard.

Starfield Master Pastrami Beef2
© Starfield

Un “foyer de licornes des protéines alternatives”

Des initiatives ont déjà été mises en place pour tenter de stimuler les startups asiatiques spécialisées dans les protéines alternatives, notamment une société de capital-risque nouvellement créée, Better Bite Ventures, qui a lancé un fonds de 15 millions de dollars.

En novembre, la société de capital-risque et l’accélérateur Foodland Ventures prévoyaient déjà que l’APAC rattraperait l’Europe et les États-Unis en termes d’innovation dans le domaine des protéines alternatives. L’entreprise soulignait que la demande croissante de viande parmi les classes moyennes de la région rendrait les alternatives durables de plus en plus importantes.

“Après une nouvelle augmentation massive des investissements privés, la région APAC a le potentiel pour devenir un véritable foyer de licornes des protéines alternatives si les investisseurs sont suffisamment stratégiques pour soutenir également les infrastructures de fabrication de viande végétale, de fermentation et de culture, qui sont essentielles pour une croissance soutenue du secteur. Ces nouveaux chiffres encourageants montrent plus clairement que jamais que le moment est venu pour la région APAC de construire, construire et construire”, a déclaré Mirte Gosker, directrice générale par intérim du Good Food Institute APAC.

Share

A la une de la Presse Végane

Verdali

© Verdali

A la une de la Presse Végane
La société brésilienne Verdali et Carrefour ouvrent un rayon de boucherie végétalienne

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”