Entreprises et portraits

RIP Foods obtient 625 000 euros pour accélérer sa croissance dans le secteur de la restauration en Espagne

La startup espagnole de viande végétale RIP Foods a récemment annoncé avoir clôturé un tour de financement de pré-amorçage de 625 000 euros mené par Ship2B Ventures.

Les fonds permettront d’augmenter les ventes des restaurants et de doubler le nombre d’employés dans l’équipe de l’entreprise, qui passera à 20 employés d’ici à la fin de l’année. Le lancement de produits pour la vente au détail et la conclusion d’accords avec les principaux supermarchés font également partie des projets de la société.

RIP (Rich in Plants) a été fondée en 2021 à Barcelone. La société se concentre sur le développement d’alternatives végétales au poulet pour le canal HORECA (restauration hors foyer). En janvier 2022, RIP a lancé deux saveurs de gyozas au poulet végétalien, en utilisant sa formule Meatrix, qui, selon elle, encapsule les graisses et imite la viande à la perfection.

RIP
© RIP Foods

Le PDG et fondateur de RIP, Kevin Forssmann, a commenté la levée de fonds : “Nous sommes très enthousiastes à l’idée de la clôture de cette levée de fonds en raison du fait qu’elle nous aidera à nous établir et à nous consolider en Espagne. Nous travaillons déjà avec les meilleures chaînes de restaurants en Espagne, en concevant des produits qui leur conviennent spécifiquement. Nos clients veulent un produit différencié qu’ils sont les seuls à posséder et nous sommes le partenaire idéal.”

RIP Foods fait partie de la deuxième édition de BStartup Green, un programme qui investit dans des startups qui proposent des produits et des services technologiques à fort potentiel de croissance.

RIP Foods
© RIP Foods

Une année de croissance

RIP explique qu’elle fournit actuellement plus de 40 restaurants avec son portefeuille de produits qui comprend de la viande hachée, des hamburgers et des gyozas.

Les futurs produits consisteront à recréer des viandes végétales de bœuf et de porc grâce à sa formule Meatrix qui permet à ses produits d’imiter la saveur et la texture de la viande animale avec tous les avantages des plantes, explique la startup.

“RIP Foods propose un produit frais, polyvalent et savoureux qui facilite l’incorporation d’alternatives à la viande dans la vie quotidienne, notamment dans les plats où la viande fait partie d’une recette élaborée comme les cannellonis ou les gyozas. Le défi de changer les habitudes est de taille, mais il est également crucial d’un point de vue climatique afin de réduire la production industrielle de viande”, a déclaré Marc Sabas, directeur des investissements chez Ship2B Ventures.

“L’attention mondiale portée sur la crise climatique et la nécessité pour l’humanité de réduire les émissions de carbone en adoptant des mesures telles que la réduction de la consommation de viande alimente la demande d’alternatives végétales en remplacement des repas traditionnels à base de viande. Les investisseurs ont répondu à cette pression pour changer les habitudes alimentaires en versant des millions dans une vague d’entreprises de technologie alimentaire qui permettent aux consommateurs de viande une transition vers un mode de vie plus durable pour la planète”, déclare la société.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”