Entreprises et portraits

L’ancien directeur de Red Bull est engagé en tant que PDG de Future Farm USA pour mener l’entrée de la société en Amérique du Nord

Après des lancements réussis dans 23 pays d’Europe, d’Amérique latine et d’Asie-Pacifique, Future Farm, l’une des entreprises de viande végétale à la croissance la plus rapide du monde et lauréate du concours World Changing Ideas 2020 de Fast Company, annonce que l’ancien directeur de Red Bull Amérique du Nord, Alexandre Ruberti, a été engagé comme PDG de Future Farm USA.

“Percer dans l’économie la plus puissante du monde en tant que nouvelle marque dans une catégorie en plein essor ne pouvait pas se faire sans l’expérience, le dévouement et l’expertise d’un leader comme Alexandre Ruberti”.

La société, qui vient tout juste célébrer son deuxième anniversaire, utilisera l’expérience et l’expertise apportées par le PDG Alexandre Ruberti, ancien président américain de Red Bull Distribution Company (RBDC) et vice-président des ventes pour Red Bull Amérique du Nord.

Future Farm Products
© Future Farm

La marque mondiale brésilienne, fondée en 2019 par Marcos Leta et son partenaire commercial Alfredo Strechinsky, a gagné 25 % de la part de marché totale des burgers chez le plus grand détaillant du Brésil. De plus, l’entreprise détient 31 % de la part de marché totale de la catégorie des viandes véganes dans le supermarché populaire Carrefour aux Émirats arabes unis, devant Beyond Meat.

En partenariat avec Superior Foods International, Future Farm vendra sa gamme de viandes végétales (Future Burger, Future Sausage, Future Beef et Future Meatballs) dans tout le pays.

“Percer dans l’économie la plus puissante du monde en tant que nouvelle marque dans une catégorie en plein essor ne pouvait se faire sans l’expérience, le dévouement et l’expertise d’un leader comme Alexandre Ruberti”, a déclaré Marcos Leta. “Ses connaissances avérées, son influence et ses contributions novatrices à l’industrie de l’alimentation et des boissons ont été déterminantes dans l’élaboration de notre plan stratégique de lancement aux États-Unis. Cela nous fait avancer dans la prochaine phase de croissance et prouve qu’il est possible de changer la façon dont le monde mange de la viande. Petit à petit, pays par pays.”

Future Farm burger fumé
© Future Farm

“Nous avons tous les éléments clés en place et une opportunité unique qui s’offre à nous d’avoir un impact substantiel comme l’un des principaux acteurs de la catégorie ; non seulement pour répondre à ce que les consommateurs exigent des options de viande végane, mais aussi pour démocratiser la catégorie et réduire considérablement la consommation de protéines animales, dans le processus”, a déclaré Ruberti. “En mettant les gens au premier plan, en ayant un objectif clair et en faisant tout ce que nous pouvons pour aider à sauver la planète, nous avons le pouvoir de créer un avenir dans lequel nous voulons vivre (sans avoir à nous échapper sur Mars) et un avenir auquel les générations futures seront fières de contribuer. C’est l’avenir que nous sommes ici pour créer, et nous ferons de notre mieux pour qu’il se réalise.”

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”