Alimentation cultivée

Givaudan, Bühler et Migros s’associent pour créer un Centre d’innovation pour les aliments cultivés

Une nouvelle installation pour les produits issus de l’agriculture cellulaire, appelée Cultured Food Innovation Hub (Centre d’innovation pour les aliments cultivés), doit être créée à Zurich, en Suisse. L’usine pilote est le fruit du travail de trois entreprises, Givaudan, Bühler et Migros, qui ont créé le centre comme une nouvelle entité.

Le Cultured Food Innovation Hub, qui sera opérationnel en 2022 pour accélérer le développement et la pénétration sur le marché des produits issus de l’agriculture cellulaire, sera une entreprise autonome détenue par les multinationales suisses Givaudan et Bühler, ainsi que par Migros, la plus grande société de vente au détail de Suisse. Le nouveau centre sera situé dans la vallée de Kemptthal, un centre d’innovation et de technologie situé à proximité de Zurich.

The Valley
© The Valley

Le nouvel accélérateur offrira des installations et des connaissances pour aider d’autres entreprises à développer la viande, le poisson et les produits de la mer issus de la culture cellulaire et de la fermentation de précision. Le Cultured Food Innovation Hub sera équipé d’un laboratoire de développement de produits, ainsi que de capacités de culture cellulaire et de bio-fermentation pour aider les jeunes entreprises à entrer sur le marché.

Les trois entreprises cherchent à se positionner à l’avant-garde de la révolution des protéines alternatives. Givaudan et Buhler ont récemment collaboré pour ouvrir conjointement un nouveau centre d’innovation en matière de protéines situé à Singapour, dont la mission est de permettre le développement agile de produits véganes à l’échelle mondiale. Le géant suisse de la distribution Migros a également commencé à développer sa propre boucherie végétale.

Buhler
Ian Roberts, Directeur de la Technologie © Bühler

“L’agriculture cellulaire offre une solution dans plusieurs domaines, de la réduction de l’utilisation des terres et de l’eau au bien-être animal, en passant par la sécurité et la qualité de la chaîne alimentaire. Les trois partenaires de cette nouvelle entreprise sont chacun engagés dans la durabilité en tant qu’entreprises individuelles. L’effort combiné permet d’évoluer vers un système alimentaire plus durable”, a déclaré Ian Roberts, Directeur de la Technologie chez Bühler.

“Bühler apporte des solutions de pointe qui sont utilisées pour la mise à l’échelle et la production de milliers de produits alimentaires dans le monde entier. Givaudan apporte des siècles d’expérience et de connaissances dans tous les aspects du goût y compris toutes sortes d’alternatives à la viande, ainqi qu’une profonde expertise en biotechnologie, pour le développement de produits. Migros est connue pour sa compétence dans l’interaction avec les clients et la culture du marché. La combinaison des trois partenaires est remarquable”, a ajouté Fabio Campanile, Responsable mondial de la science et de la technologie, du goût et du bien-être, de Givaudan.

Publicité

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”