Le producteur de viande brésilien JBS va acquérir Vivera avant son éventuelle introduction en bourse aux États-Unis



Le plus grand producteur de protéines animales au monde, JBS, annonce avoir conclu un accord pour acquérir le producteur néerlandais de protéines végétales Vivera, qui est actuellement le troisième producteur européen d’aliments véganes. Le rachat de l’entreprise se fait pour une valeur de 341 millions d’euros, dans le cadre d’une transaction qui comprend trois usines de production et un centre de recherche aux Pays-Bas.

Selon Forbes, JBS vise une introduction en bourse aux États-Unis. Ses résultats financiers de 2020 font état d’un chiffre d’affaires de 52,3 milliards de dollars et les ventes de ses filiales américaines ont atteint 40 milliards de dollars pour la première fois.

L’accord évaluait la valeur de Vivera entre 300 millions d’euros (360 millions de dollars) et 400 millions d’euros. Jusqu’à présent, Vivera était la plus grande entreprise végane indépendante en Europe, fournissant des substituts de viande aux grands détaillants dans plus de 25 pays européens, avec une part de marché importante aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Vivera steak
© Vivera

JBS acquiert Vivera dans le cadre d’une stratégie planifiée de croissance de la catégorie des produits véganes. La marque nouvellement acquise rejoindra la gamme Incrível de Seara qui est distribuée au Brésil et Planterra qui exploite la marque OZO aux États-Unis. JBS prévoit de gérer Vivera comme une unité commerciale autonome en conservant l’équipe de direction actuelle.

“Unir nos forces avec JBS nous donne accès à des ressources et des capacités importantes pour accélérer notre forte croissance actuelle et l’expansion de la marque Vivera”, a déclaré Willem van Weede, PDG de Vivera.

“Cette acquisition est une étape importante pour renforcer notre plateforme mondiale de protéines végétales”, a déclaré Gilberto Tomazoni, PDG mondial, JBS. “Vivera donnera à JBS une place forte dans le secteur des protéines végétales, ainsi que des connaissances technologiques et une capacité d’innovation.”

OZO Product Line
© Planterra Foods

L’accord a été approuvé par le conseil d’administration de JBS et sera conclue après l’approbation des autorités antitrust.

JBS est la deuxième entreprise alimentaire mondiale, présente dans 150 pays, et la première dans le secteur des protéines animales. Le producteur de viande a affiché un revenu net consolidé de 70,1 milliards de reais (12,84 milliards de dollars américains) au cours du seul troisième trimestre de 2020. En 2018, JBS a abattu environ 77 000 bovins, 116 000 porcs et 13,6 millions de volailles chaque jour. Au Brésil, l’entreprise compte plus de 145 000 employés, ce qui en fait l’un des plus grands employeurs privés du pays.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide