Le PDG du géant de la viande Cargill s’exprime sur la “cannibalisation” des protéines par les produits d’origine végétale



David MacLenna, PDG de la société agroalimentaire mondiale Cargill Inc, s’est exprimé devant la National Grain and Feed Association et a averti les délégués sur le fait que l’essor des produits véganes continuera à réduire la demande des consommateurs en viande animale et que les produits d’origine végétale “cannibaliseront” la demande de viande américaine et mondiale.

“Notre analyse est que dans trois ou quatre ans, les produits d’origine végétale représenteront peut-être 10 % du marché. Nous sommes un grand producteur de viande bovine et cela représente une grande partie de notre portefeuille. Il y aura donc une certaine cannibalisation”.

De même, l’année dernière, Tyson et Cargill se sont exprimés publiquement sur le changement de l’industrie des protéines qui a eu lieu suite au Covid. À cette occasion, Tyson a publié une publicité d’une page dans le New York Times, affirmant que “la chaîne d’approvisionnement alimentaire est en train de se briser” et que “les usines de porc, de bœuf et de poulet étant obligées de fermer, même pour de courtes périodes, des millions de livres de viande vont disparaître de la chaîne d’approvisionnement”.

Cargill Plant-Based
© Cargill

Cargill, la plus grande société privée des États-Unis en termes de chiffre d’affaires, est l’un des plus grands producteurs de viande au monde. Ainsi, comme ses concurrents, elle s’est progressivement préparée au virage des protéines en investissant massivement dans le domaine des protéines végétales.

Après avoir créé une joint venture avec PURIS Foods pour devenir le plus grand producteur nord-américain de protéines de pois, Cargill a également investi dans Bflike, une start-up néerlandaise qui produit des ingrédients pouvant être utilisés pour améliorer les simili-carnés véganes. L’année dernière, Cargill a également lancé sa marque de protéines végétales PlantEver en Chine et a conclu un accord pour la vente de nuggets de poulet véganes pour KFC Chine par l’intermédiaire de Yum China Holdings Inc.

plantever nugget
Plant Ever Nugget © Cargill

“Notre analyse est que dans trois ou quatre ans, les produits d’origine végétale représenteront peut-être 10 % du marché. Nous sommes un grand producteur de viande bovine et cela représente une grande partie de notre portefeuille. Il y aura donc une certaine cannibalisation”, a commenté David MacLennan, comme le rapporte Reuters.

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide