ProVeg se félicite de la déclaration du Ministre espagnol de la Consommation concernant la consommation de viande



Alberto Garzón, ministre espagnol de la consommation, a publié sur son compte Twitter une vidéo dans laquelle il demande aux Espagnols de consommer moins de viande.

Il leur demande également de prendre conscience des effets négatifs de la consommation de viande sur la santé et l’environnement, compte tenu de la contribution au dérèglement climatique que représente l’industrie de l’élevage.

À ce sujet, la directrice de ProVeg Espagne, Cristina Rodrigo, a déclaré : “Nous nous félicitons que le ministre de la Consommation se fasse l’écho de la nécessité urgente de réduire considérablement la consommation de viande en Espagne et que le ministère de la Consommation tente de nous faire prendre conscience de l’impact de nos choix alimentaires.

“Nous espérons que cela représente une invitation à écouter les initiatives des ONG pour réduire la production et la consommation de produits animaux. Nous espérons qu’outre le ministère de la Consommation, le MAPA (Ministère de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation) travaille également à la transition alimentaire et que, dans un avenir proche, cela fasse partie de l’agenda des politiques climatiques et sanitaires”.

Alberto Garzón, ministre espagnol de la consommation
Alberto Garzón, ministre espagnol de la consommation

La déclaration du ministre de la consommation est un grand pas en avant en Europe et pourrait constituer un tournant au niveau gouvernemental. L’année dernière, le Parlement européen avait proposé d’imposer de fortes restrictions aux alternatives végétaliennes aux produits carnés et cette année, des tentatives ont été faites pour freiner la croissance du lait végétal par le biais d’un projet de loi qui a ensuite été abrogé.

La croissance des produits véganes en Europe

Selon un rapport de Smart Protein Project publié cette année, le secteur de l’alimentation végétale a connu une croissance de 49 % en Europe au cours des deux dernières années, pour atteindre un chiffre d’affaires total de 3,6 milliards d’euros. En Allemagne, le secteur de la viande végétale a connu une croissance de 226 %, avec un chiffre d’affaires total de 181 millions d’euros, tandis que les fromages végétaliens ont progressé de 77 % aux Pays-Bas.

La croissance annuelle du secteur des aliments d’origine végétale en Espagne sera de 6,7 % et dépassera 521 millions d’euros au cours des deux prochaines années, selon researchandmarkets.com. Les supermarchés sont l’un des endroits où cette croissance est la plus visible.

 

Articles récents




  • Le bulletin d'information vegconomist :
    actualités pour les décideurs

    Inscrivez-vous au bulletin d'information vegconomist et recevez régulièrement les nouvelles les plus importantes du monde des produits véganes et de l'économie végane.

    Adresse e-mail non valide