Matériaux et Textiles

Une étude révèle que 70 % des conducteurs britanniques souhaitent acheter une voiture végane

Un nouveau rapport publié par The Vegan Society, basé sur des données recueillies en février 2022 parmi les conducteurs (ou ceux qui prévoient d’acheter ou de louer une voiture dans un avenir proche), constate que 75% d’entre eux souhaitent le retrait des produits d’origine animale des véhicules. De plus, 70% sont activement intéressés par l’achat d’un véhicule 100% végane.

Au moment de choisir une nouvelle voiture, plus de la moitié (57 %) des participants ont déclaré qu’ils opteraient pour un constructeur proposant des modèles véganes, tandis que 61 % rechercheraient délibérément un constructeur ayant des références écologiques. Près de la moitié (44 %) estiment qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser encore des dérivés d’animaux dans les voitures, 55 % préféreraient que les constructeurs automobiles n’utilisent pas de cuir animal et 77 % souhaiteraient que du cuir végane soit utilisé dans la conception des voitures.

Mais quelles sont les parties utilisant des produits d’origine animale dans la construction automobile ?

Le rapport indique que “les écrans d’affichage souvent présents sur les tableaux de bord contiennent des cristaux liquides qui peuvent être à base de cholestérol provenant d’animaux ; le caoutchouc et le plastique utilisés pour fabriquer les pneus et les tubes peuvent être vulcanisés et durcis à l’aide de suif (graisse de mouton) ; la peinture peut contenir des pigments d’origine animale et l’acier utilisé pour le châssis d’une voiture peut avoir été lubrifié avec de la graisse animale”.

Nissan Leaf
Nissan Leaf © Nissan

La Vegan Society recommande aux consommateurs de demander au personnel des salles d’exposition de contacter leur siège social et de rechercher les voitures les plus respectueuses des animaux. Il est également précisé que les voitures de base sont plus susceptibles de ne pas contenir de cuir, ou alors les voitures électriques comme la Nissan Leaf.

Louisianna Waring, Senior Insight and Policy Officer à The Vegan Society, a déclaré : “Bien que le concept d’une voiture végane intéresse les conducteurs et les constructeurs automobiles depuis un certain nombre d’années, il est très encourageant de voir combien d’automobilistes opteraient pour un modèle végane. L’industrie automobile prend des mesures dans un sens plus éthique, mais des produits d’origine animale peuvent encore faire partie du processus de fabrication. Nous avons voulu comprendre la perception du public sur la façon dont les animaux sont utilisés dans l’industrie et il est agréable de voir que 70 % des consommateurs sont impatients de voir des voitures entièrement véganes sur la route à l’avenir”.

Téléchargez le rapport complet Vegan Vehicles : The Future of Cars.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”