Investissement et acquisition

La marque de viande à base de fruit du jacquier Jack & Annie’s clôt un cycle de financement de série B de 23 millions de dollars

La marque de viande à base de fruit du jacquier Jack & Annie’s a annoncé la clôture d’un tour de financement de série B de 23 millions de dollars. Le producteur axé sur la durabilité va étendre sa distribution aux États-Unis dans les canaux de vente au détail et de restauration.

Basé à Boulder, au Colorado, Jack & Annie’s se différencie de ses concurrents dans le secteur de la viande alternative en fabriquant ses produits (notamment ses saucisses, son effiloché de porc et ses ailes de poulet congelées et réfrigérées) à partir de fruits du jacquier. Selon les recherches menées par la marque, environ 70 % du fruit du jacquier n’est pas utilisé. Jack & Annie’s soutient donc les communautés agricoles en Inde en empêchant que cette culture sous-utilisée ne soit gaspillée et en fournissant aux familles d’agriculteurs 10 à 40 % de leurs revenus.

Jack & Annie's
© Jack & Annie’s

En moins d’un an d’existence, la marque a rapidement gagné une distribution nationale dans plus de 1 500 détaillants, dont Whole Foods, Sprouts, Meijer, Wegman’s, Hannaford, Target et Giant. Selon les données de SPINS Natural Channel, Jack & Annie’s est la troisième plus grande marque de produits surgelés dans toute la catégorie des produits véganes.

Le tour de table de financement de série B de 23 millions de dollars a été mené conjointement par Creadev et Desert Bloom, avec une participation importante de Wheatsheaf et des investisseurs existants Beta Angels et Investeco.

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”