Entreprises et portraits

ENOUGH inaugure la “plus grande usine” de mycoprotéines du monde

La startup de technologie alimentaire ENOUGH a récemment inauguré ce qu’elle affirme être la plus grande installation de mycoprotéines au monde. Il s’agit d’un fournisseur clé pour le marché des protéines alternatives.

La nouvelle usine produira jusqu’à 60 000 tonnes de la protéine ABUNDA® d’ENOUGH d’ici 2027, ce qui équivaut à créer la valeur en protéines d’une vache toutes les deux minutes, explique l’entreprise.

ENOUGH développe sa mycoprotéine en faisant fermenter des champignons à l’aide d’une technologie qui exploite des matières premières renouvelables, créant ainsi un processus de fermentation unique et sans déchets pour la culture d’une protéine alimentaire complète contenant tous les acides aminés essentiels et riche en fibres alimentaires.

poulet Abunda
© ENOUGH

L’entreprise commune Circular Bio-based Europe (CBE JU), avec son projet Plenitude, a soutenu la phase de construction de l’usine de production à hauteur de 16,9 millions d’euros provenant de fonds européens visant à faire progresser les industries biosourcées compétitives.

Nicoló Giacomuzzi-Moore, directeur exécutif de CBE JU, a expliqué à ce sujet : “L’inauguration aujourd’hui de l’usine de Plenitude démontre le rôle prépondérant de l’Europe dans le soutien aux innovations biosourcées dans le monde. La mycoprotéine ABUNDA® produite dans l’usine de PLENITUDE, la première usine du genre, utilise un processus sans déchets pour offrir aux consommateurs une alternative durable et abordable à la viande tout en réduisant la pression sur les écosystèmes et les ressources naturelles. Le soutien de CBE JU à ce projet a permis de réduire les coûts d’investissement et de renforcer l’efficacité technologique de l’usine.”

10 000 tonnes par an permettront de sauver des millions d’animaux

La nouvelle usine de protéines a une superficie de 15 000 mètres carrés et est stratégiquement située à côté de l’usine de Cargill à Sas van Gent, aux Pays-Bas.

Selon ENOUGH, l’emplacement et la collaboration avec Cargill soutiendront les avantages du zéro déchet et la qualité de la protéine ABUNDA® d’ENOUGH. Sa capacité initiale sera de 10 000 tonnes ou 22 millions de livres de mycoprotéine par an à partir du quatrième trimestre 2022.

ENOUGH Team
© ENOUGH

ENOUGH affirme que le remplacement d’un million de tonnes de protéines animales par ABUNDA® permettrait de sauver 5 millions de vaches, plus de 1,2 milliard de poulets et d’éviter le déversement de 6 millions de tonnes d’émissions de CO2 dans l’atmosphère.

La production de protéines alternatives d’ENOUGH s’aligne sur la stratégie nationale des protéines du gouvernement néerlandais et sur ses efforts pour cultiver des sources de protéines alternatives, notamment les protéines microbiennes et la viande cultivée.

Andrew Beasley, directeur commercial d’ENOUGH, a déclaré : “En tant que fournisseur B2B d’un ingrédient alimentaire complet et nutritif, riche en protéines et en fibres, nous aidons les entreprises alimentaires à produire des aliments non seulement délicieux et durables, mais aussi sains et nutritifs. C’est un élément fondamental pour la croissance continue du secteur, qui permet le passage à des protéines non animales. L’utilisation de processus minimaux et de listes d’ingrédients courtes donnera confiance aux entreprises, aux détaillants et aux consommateurs et c’est importante pour la croissance future du secteur.”

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”