Entreprises et portraits

Beyond Meat souhaite proposer des prix plus bas que ceux du bœuf d’ici 2024

Le fondateur et PDG de Beyond Meat, Ethan Brown, a déclaré que le géant de la viande alternative a pour objectif de proposer des prix plus bas que ceux du bœuf d’ici trois ans.

“J’ai fixé il y a deux ans l’objectif de pouvoir proposer des prix plus bas que ceux des protéines animales […] je pense que cela arrivera pour le bœuf.”

Brown a précédemment indiqué son intention d’avoir des prix plus attractifs que ceux des protéines animales. Il a révélé mercredi dernier au Wall Street Journal qu’il s’agira très probablement de concurrencer le prix du bœuf.

La première entreprise de viande végétale cotée en bourse est à l’avant-garde de l’industrie depuis son lancement en 2009 et a établi des partenariats avec de grandes marques, notamment McDonald’s, Whole Foods et KFC. La semaine dernière, Beyond Meat a annoncé des nouveautés parmi ses produits imitant le poulet, grâce aux Beyond Chicken Tenders, qui ont été lancés dans environ 400 établissements de restauration à travers les États-Unis.

Beyond Meat
Beyond Chicken Tenders © Beyond Meat

Si Ethan Brown admet que l’entreprise n’est pas encore en mesure de pratiquer des prix inférieurs à ceux des protéines animales, il est convaincu que le modèle commercial “efficace”  permettra à l’entreprise d’être compétitive à l’avenir. “Je me suis fixé il y a deux ans l’objectif d’être capable de proposer des prix plus bas que ceux des protéines animales, dans au moins une catégorie, d’ici cinq ans”, a déclaré Brown. “Je pense que cela sera le cas pour le bœuf”.

Les produits “carnés” véganes de Beyond Meat devraient rapporter plus de 500 millions de dollars de ventes mondiales cette année. Avec l’objectif de devenir une “entreprise mondiale de sources de protéines”, Ethan Brown vise la parité avec les grandes entreprises de protéines, qui génèrent plus de 40 milliards de dollars de revenus.

“C’est l’omniprésence que nous recherchons le plus : vous pouvez aller dans un McDonald’s et obtenir un produit Beyond, ou dans un KFC, un Taco Bell, un Pizza Hut. C’est un changement fluide pour les personnes qui veulent faire la transition vers une viande végétale”, a déclaré M. Brown. “Nous devons faire en sorte que le produit ne se distingue pas des protéines animales. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’y arriver.”

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”