Alternatives à la viande et au poisson

Le marché du bacon végane : Quelles sont les marques qui contribuent à stimuler la demande ?

À la suite d’un nouveau rapport du FMI qui révèle que le marché mondial du bacon végane devrait passer de 1 280 millions de dollars US en 2022 à 2 425,4 millions de dollars US en 2032 (un taux de croissance annuel moyen de 6,6 %), nous nous penchons aujourd’hui sur les producteurs les plus intéressants du marché actuel et détaillons leurs développements les plus récents.

Prime Roots – Californie

Prime Roots crée du bacon végétal et une gamme de charcuterie à base de la superprotéine japonaise, le champignon koji. Lorsque le produit a fait ses débuts en 2020, il s’est vendu presque immédiatement, selon les fondateurs. En 2021, Prime Roots a lancé une gamme complète de produits de bacon aromatisé, composée de tranches épaisses aux saveurs de poivre noir, de sriracha, d’érable et d’hickory, précisant qu’il s’agissait des premières au monde de ce type. La charcuterie végétalienne et le foie gras ont été ajoutés au portefeuille en février de cette année.

©Prime Roots

The Raging Pig Company – Suède

The Raging Pig Company a pour mission d’éliminer les porcs du système alimentaire. Son produit, conçu pour les flexitariens, est déjà servi dans neuf restaurants à Hambourg, en Allemagne, et un déploiement plus large est prévu dans d’autres pays. En 2021, la startup a fait un marketing astucieux avec un programme d’hypnose gratuit “Get Off Meat“, disponible sous forme de podcast. Selon l’entreprise, donner aux gens les faits et les chiffres sur l’agriculture animale les convainc rarement de changer, alors que l’hypnothérapie peut aider à modifier les croyances subconscientes liées à la consommation de viande. Le podcast reste disponible.

©Raging Pig Company

Umaro Foods – Berkely Californie

Anciennement connu sous le nom de Trophic, le bacon d’Umaro est créé à partir d’une protéine rouge exclusive appelée Umaro, à base d’algues rouges, riche en saveur. Le bacon d’algues a été lancé dans le secteur de la restauration aux États-Unis en juin dernier, notamment dans le restaurant Sorrel de San Francisco, étoilé au Michelin, dans le Egg Shop de New York et Nashville. La société prévoit de faire ses débuts dans d’autres restaurants de la Bay Area, de Los Angeles et d’ailleurs plus tard dans l’année.

“Les algues constituent la source de protéines la plus durable et la moins polluante, et l’océan est notre plus grand bioréacteur de protéines. Elles ne nécessitent aucune terre, aucune eau douce et aucun engrais synthétique. À l’avenir, les algues marines couvriront la majorité de nos besoins en protéines”, a déclaré la fondatrice Beth Zotter.

©Umaro Foods

MyForest Foods – New York

Faisant partie de l’entreprise Ecovative d’Eben Bayer et spécialiste du mycélium, MyForest a commencé en 2021 a développer son bacon de champignons. En avril 2022, MyForest a reçu un prêt à risque de 15 millions de dollars de la part de Horizon Technology Finance Corporation, puis en juin, elle a ouvert Swersey Silos, qui fait partie d’une nouvelle infrastructure de 120 000 pieds carrés que MyForest construit pour servir un million de consommateurs d’ici 2024.

Swersey Silos porte le nom de l’influent professeur Burt Swersey, qui a été le premier à inciter Eben Bayer, cofondateur et PDG de MyForest, à travailler avec le mycélium. “En formant des partenariats solides, en écoutant nos consommateurs et en se concentrant sur une croissance soutenue, MyForest Foods continue d’incarner les principes de Burt Swersey pour apporter des changements durables et efficaces”, a déclaré Bayer. “La philosophie du professeur Swersey, qui consiste à “ne pas faire de bêtises”, est au cœur de notre mission, qui est de faire un travail significatif – c’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur la création d’un produit délicieux et durable pour aider à atténuer la double crise du changement climatique et de la pénurie alimentaire.”

©MyForest Foods

La Vie – Paris

Les chouchous de la scène française de la viande végétale. En deux ans seulement, la startup La Vie a pris la France d’assaut, a obtenu 25 millions d’euros d’une liste d’investisseurs de premier plan, dont Natalie Portman, a demandé à entrer chez Burger King Londres et France, s’est battue contre le Lobby du porc et a réussi (pour l’instant) devant les tribunaux français à lutter contre le décret français n° 2022-947 concernant l’utilisation d’une terminologie proche de celle de la viande pour décrire des produits végétaux. Restez à l’écoute pour notre prochaine interview avec La Vie.

©La Vie Foods

Hooray Foods – San Francisco

Lancé lors du Vegan Day 2020 et dirigé par Sri Artham, le bacon Hooray Foods est largement disponible dans le commerce de détail aux États-Unis ainsi qu’au Canada, où il a été lancé en novembre 2021. La marque a levé 2,7 millions de dollars le même mois, et a annoncé cette année son nouveau bacon AWESOMER amélioré dans les épiceries et les services alimentaires américains. L’empreinte commerciale de Hooray a dépassé les 1000 magasins le mois dernier.

S’adressant à vegconomist, Artham a déclaré que “le problème du changement climatique est à la fois massif et imminent, donc la chose la plus importante pour nous est de créer des produits que les gens aiment et de les distribuer largement. D’abord le bacon, puis d’autres produits”.

©Hooray Foods

Puis d’ajouter “En cours de route, nous voulons aider ceux qui sont adjacents à notre parcours, qu’il s’agisse de sanctuaires pour animaux sauvant des porcs de la maltraitance ou d’agriculteurs cherchant à trouver de nouveaux moyens de gagner leur vie. Je crois que les entreprises ont une responsabilité non seulement envers leurs actionnaires mais aussi envers la société dans laquelle elles opèrent, et Hooray prévoit d’incarner cette responsabilité.”

Share

A la une de la Presse Végane

repas végétalien

Photo : @defaultveg sur Instagram

A la une de la Presse Végane
Dans les hôpitaux new-yorkais, les repas végétaliens deviennent l’option par défaut

ACCRO

© ACCRO

A la une de la Presse Végane
ACCRO remporte le challenge Découverte Carrefour 2022 grâce à son haché végétal

La Vie

© La Vie

A la une de la Presse Végane
La Vie™ lance une campagne d’affichage symbolique et inédite à Haarlem, première ville au monde à interdire la promotion publicitaire de viande

Interviews

Cocoriton

© Cocoriton

Interviews
Cocoriton : “En créant Cocoriton, nous voulions remettre les agriculteurs français au cœur du sujet en proposant des produits qui les rémunèrent justement et avec un véritable équilibre nutritionnel”

© Meurens Natural

Interviews
Meurens Natural : “Nous avons été les premiers à produire des sirops d’avoine qui peuvent être utilisés pour produire des boissons à base d’avoine”

Andreas Herber de BENEO

Andreas Herber © BENEO

Interviews
BENEO : “Notre sondage a révélé qu’un consommateur sur quatre dans le monde s’identifie comme flexitarien et que la moitié d’entre eux s’intéresse aux produits végétaliens”